Evaluer les acquis de formation (1)

Par Mathilde Bourdat le 16 février 2013

Evaluer les acquis de formation, oui mais comment ? Comment assurer l’adéquation entre les objectifs visés par la formation et l’évaluation censée mesurer leur atteinte ? Voici une proposition.

Ma proposition est construite au croisement de deux taxonomies : « SOLO », pour « Structure of Observed Learning Outcomes » (Structure des résultats observés des apprentissages) de Biggs et Collis (1982) et Bloom (1956).

« SOLO » a justement le mérite d’attirer notre attention sur les livrables résultant des apprentissages.

Ainsi, écrit Carmel McNaught (2011), « l’évaluation doit être liée au résultat souhaité des apprentissages » (..). Elle doit distinguer différents niveaux, et relever de différentes stratégies si nécessaire ».

J’ai déjà abordé la taxonomie de Bloom dans le billet « De l’intérêt des objectifs pédagogiques ». Bloom identifie six niveaux de complexité, sur trois domaines : cognitif, affectif, psychomoteur. Ces deux derniers domaines sont souvent oubliés dans la présentation de ses travaux, or ils sont également importants à prendre en compte. Vous trouverez ici une description complète.

Comme il est difficile de travailler sur six niveaux, je propose de les regrouper pour n’en faire que trois, qui peuvent correspondre à des niveaux de formation, dans une filière métier par exemple : Fondamentaux/ Avancé/ Maîtrise. « Fondamentaux » intègre les deux premiers niveaux de la taxonomie de Bloom (« Mémoriser » et « Comprendre » pour le domaine cognitif).
« Avancé » intègre les niveaux trois et quatre (« Appliquer » et « Analyser » pour le domaine cognitif).

« Maîtriser » regroupe le deux niveaux supérieurs (« Evaluer » et « Créer » pour le domaine cognitif).

La proposition reprend donc les « verbes d’action » correspondant aux niveaux des objectifs pédagogiques, et associe à chacun des trois nivaux des modalités d’évaluation.

Evaluer les fondamentaux

Ainsi pour le premier niveau : le résultat attendu de la formation pourra aisément être vérifié par un quiz, un qcm ou exercice simple avec peu d’éléments de contexte.

FondamentauxEvaluer au niveau « Avancé »
Pour le deuxième niveau, une autre stratégie d’évaluation sera nécessaire, faisant appel aux mises en situation et aux études de cas ou résolutions de problèmes.

 

Avancé

Evaluer au niveau « Maîtrise »

Enfin, le troisième niveau requiert à son tour des « résultats observables des apprentissages » plus complexes.

Maîtrise

Ainsi, l’ingénierie de l’évaluation d’acquis pose la question de la nature et de la complexité des livrables à produire par l’apprenant. Plus l’on monte en niveau, moins il s’agit d’avoir « la bonne réponse » à une question fermée.

C’est la stratégie d’action déployée par l’apprenant pour résoudre des problèmes, piloter un projet, qui nous renseignera sur l’atteinte des objectifs pédagogiques.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dirare abdesselem Il y a 9 mois (15h00)

Quand on parle de "Evauation of the structure of observed Learning outcome", les verbes clés doivent normalement être du genre de "CRITIQUER", "QUESTIONNER" , "DECONSTRUIRE" ,"ANALYSER....sachant qu'évaluer selon la logique du SOLO veut dire évaluer le degré de développement du méta-cognitif du concerné et le degré de son avancement vers
la structure cognitive tendant vers l'abstraction. Lire la suite

Répondre

dirare abdesselem Il y a 1 année (22h57)

Pour évaluer le "fondamental" ou le "focal".on n'a rien à faire qu'évaluer la "structure oservable des acquis"(the structure of observed learning outcome) parce que c'est le seul moyen efficace de "mettre à nu" le degré de developpement de la structures cognitive du concerné par l'évaluation et d'éxaminer s'il s'est
débarassé de celle centraliséé sur un seul facteur ou bien son developpement a atteint celle allant vers l'abstraction et la "pensée complexe"; analytique et critique. Lire la suite

Répondre
Mathilde Bourdat

Mathilde Bourdat Il y a 2 années (12h52)

@ Merci Thomas !

Répondre

Desrosiers thomas Il y a 2 années (12h27)

Merci Mathilde pour avoir redonner du sens à la taxonomie de Bloom :-) excellente approche beaucoup plus opérationnelle qui impose un questionnement plus précis de l'objectif à atteindre. Je vais m'en servir dans mes formations :-)

Répondre