Le e-learning, oui, mais je n’ai pas le temps ?!

    Par le 3 décembre 2012

    C’est le retour le plus fréquent que l’on entend vis-à-vis du e-learning. La qualité du contenu, l’interactivité ou la pédagogie employée n’est bien souvent pas remise en cause, mais les stagiaires ne trouvent pas toujours le temps nécessaire pour se connecter aux modules e-learning. C’est une question que nous développons régulièrement avec nos clients : comment accompagner les stagiaires pour qu’ils suivent leurs modules e-learning ?

    e-learningA cette question du manque du temps, prenons l’analogie d’un module e-learning avec l’exemple d’un livre : comment choisit-on un livre à lire ?

    Cultivons l’intérêt !

    On voit derrière cette question un premier élément : il faut qu’on y trouve un intérêt. Pourquoi ce livre, qu’est-ce que cela m’apporte ? Autrement dit, est-ce que le module e-learning répond à un besoin, quel est mon intérêt à le suivre ?

    Sujet traité, problématique actuelle et besoin de formation immédiat, témoignage d’autres collègues… Pour susciter l’intérêt, plusieurs démarches peuvent être déployées : un autodiagnostic de compétences, par exemple, qui détermine les acquis et les axes de développement et guide ainsi l’apprenant dans ses choix (ici d’ailleurs, le rôle du manager est indispensable pour donner son point de vue, valider, soutenir ces choix… et donner du temps).

    Autre exemple : les commentaires ou les notes d’autres utilisateurs sur les modules dans le portail de formation : « ceux qui ont aimé ce module ont également parcouru ces autres modules » (nous avons tous été confrontés à cette logique dans nos choix dans les sites de e-commerce).

    Accompagnement et communication

    Après avoir trouvé l’intérêt, comment faire pour s’assurer que les stagiaires commencent et terminent leurs modules ? Susciter l’envie par des modules opérationnels dont le contenu est immédiatement transposable dans leur quotidien, une pédagogie rythmée et ludique, des modules courts et impactant. Oui d’accord, pour compléter les modules… mais est-ce que je suis motivé pour les commencer ?

    Un tuteur peut ici jouer le rôle de catalyseur pour donner du sens : en quoi le temps passé sur ce module a un bénéfice immédiat dans mon contexte ? Qu’est-ce que je vais y apprendre ? Ce tuteur peut être externe ou interne (cf le rôle du manager à nouveau).

    Dans nos déploiements, la mise en place d’un système de tutorat par téléphone ou classe virtuelle peut multiplier par deux les taux de connexion. Par ailleurs, la communication doit être pensée comme une modalité à part entière : une logique de communication régulière qui met en avant des témoignages d’utilisateurs et de leurs managers sur pourquoi ces modules ont été choisis, qu’est-ce que cela leur a apporté, comment ils le mettent en œuvre dans leur quotidien… Le bouche à oreille a un effet démultiplicateur dans les déploiements… à nous de bien y penser pour créer ce buzz !

    Communiquer aux moments clés est un facteur clé de succès pour maintenir le dispositif attractif et susciter l’intérêt. Accompagner les stagiaires, managers et responsables de formation pour construire des outils adaptés et mettre en avant les bénéfices de chacun.

    Communication et Accompagnement, des maître-mots pour répondre à ce manque de temps !