Du plan de formation au plan de développement des compétences : faire preuve de créativité

La loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel » a été promulguée. Le plan de formation va disparaître au profit du plan de développement des compétences. « Faire toujours mieux avec moins » c’est le défi que doivent relever les professionnels de la formation. Il s’agit de faire preuve de créativité pour monter des dispositifs originaux générateurs de compétences utiles pour l’entreprise et pour le salarié et d’être créatif sur le montage des financements. Voici une sélection d’articles pour nourrir votre réflexion.

Le plan de formation, élément parmi d’autres d’une offre plus vaste de « solutions pour apprendre »

Dans un billet précédent, je plaidais pour une « transformation duale » de la fonction formation. Je mesure combien la distance est grande entre la situation actuelle d’une fonction souvent minorée et envahie par l’administratif et la « transformation stratégique » qui en ferait un prestataire interne, offrant des solutions d’apprentissages continus à ses différents clients.

Transformation de l’emploi : quels nouveaux besoins en compétences ?

« Transformation digitale », « disparition de 50% des métiers existants », émergence de nouveaux besoins… certains secteurs sont déjà dans la vague, d’autres la guettent à l’horizon. Comment ne pas subir, mais anticiper et accompagner. Telle est la question clé posée aux acteurs du développement des compétences aujourd’hui. Dans ce premier billet, nous verrons quelles anticipations sont faites

Combien vaut votre CPF ?

Le projet de loi « Avenir professionnel » prévoit la monétisation du CPF. Dans le courant de l’année 2019, une bascule sera opérée, et les compteurs actuellement exprimés en heures le seront en euros. Mais quelles seront les heures prises en compte ? A combien s’élèvera cette valorisation ? Et quelle « valeur » accorder au compte, au-delà de son montant

Action de formation en situation de travail (AFEST), de quoi parle-t-on ?

Le projet de loi « Avenir professionnel » indique que l’action de formation, définie comme « un parcours pédagogique permettant d’atteindre un objectif professionnel », peut être réalisée en situation de travail. (Art L6313-2,  projet de loi). Elle met ainsi un terme à une longue tradition de défiance, qui tendait à séparer la formation du travail, dans l’idée de

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lespinasse Il y a 3 semaines

Je voudrais partir a école infirmière je suis titulaire de mon poste aide soignante mais pas de financement comment faire pour avoir le.finacement et un salaire pendant 3 ans ?

Répondre

Eric Tissot Il y a 3 semaines

Toujours bon à savoir

Répondre

Seret jf Il y a 2 mois

Que des grands mots rien de concret, je ne suis pas plus avancé qu’avant d’avoir lu, peut on se mettre un peu à la portée des gens ?
Aucune information sur comment utiliser ce cpf etc etc

Répondre
    Mathilde Bourdat

    Mathilde Bourdat Il y a 1 mois

    @Seref Le billet sur lequel vous faites votre commentaire ne porte pas sur le CPF, mais sur le plan de formation et le plan de développement des compétences. Pour avoir toutes les informations pour mobiliser votre CPF, le plus simple est de vous connecter sur le site moncompteactivité.gouv.fr, tout y est très bien expliqué.

Joffre Il y a 2 mois

Peut on avoir un contact téléphonique avec un conseiller

Répondre
    Mathilde Bourdat

    Mathilde Bourdat Il y a 1 mois

    @Joffre Pouvez vous préciser quel est le sujet de votre demande ? S’il s’agit d’une demande de prestation de Cegos, le plus simple est de contacter notre service commercial : 0155009090

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.