Tuto Réforme #1 : les obligations de l’employeur ont-elles changé ?

Par le 20 février 2019

La semaine dernière, je vous ai demandé de me poser toutes vos questions sur la réforme de la formation professionnelle. Vous avez été nombreux à participer et je vous en remercie. Voici le premier d’une série de tutos sur la réforme de la formation.

 

La réforme de la formation professionnelle ne remet pas tout en question

Dans ce tuto, il est d’abord question de ce qui ne change pas : l’obligation d’assurer l’adaptation des salariés à leur poste de travail et de veiller au maintien de leur capacité à occuper un emploi au regard de l’évolution des emplois, des technologies et des organisations ((L 6321-1 CT)).
Cette obligation, sanctionnée par une jurisprudence constante, est inchangée et s’applique à toutes les entreprises.

Inchangée également, l’obligation de procéder à un entretien professionnel tous les deux ans, et de faire de chaque troisième entretien un entretien de bilan, permettant de faire le point sur la période écoulée.

Les points constitutifs de ce bilan restent les mêmes :

  • Le salarié a-t-il suivi au moins une action de formation ?
  • A-t-il eu accès à une certification, même partielle ?
  • A-t-il bénéficié d’une augmentation ou d’une promotion ?

Les changements majeurs de la réforme

Ce que la réforme change, ce sont les conditions de déclenchement de l’abondement correctif. Rappelons qu’il ne concerne que les entreprises de plus de 50 salariés.

Pour que l’abondement correctif ne se déclenche pas, il faut qu’au cours des 6 dernières années le salarié :

  • Ait bénéficié des trois entretiens professionnels
  • Ait suivi au moins une formation autre « qu’une action de formation qui conditionne l’exercice d’une activité ou d’une fonction, en application d’une convention internationale ou de dispositions légales et réglementaires » ( L 6321-2 ).

Vous trouverez de nombreuses précisions sur les obligations de l’employeur dans le tutoriel ci-dessus mais également dans les commentaires sur mon billet précédent qui qui annonce ce tuto.

Vous souhaitez aller plus loin ?
Inscrivez-vous à notre journée spéciale « Actualité du droit de la formation – Spécial Réforme ».

Bénéficiez de l’accompagnement Cegos pour vos projets en lien avec cette réforme : nouvelle politique CPF, stratégie de certification et de financement, recours aux nouveaux dispositifs (Pro-A…), possibilités ouvertes par la nouvelle définition action de formation (AFEST…) …, contactez-nous.

Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour le thème du deuxième tuto.

Autre dossier sur le même thème

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avatar

SAILLY Noëlle Il y a 3 semaines

Toujours aussi pragmatiques et faciles à relayer ces informations. Merci Mathilde. Noëlle SAILLY N-S.COm

Répondre
    Mathilde Bourdat

    Mathilde Bourdat Il y a 3 semaines

    @Noëlle Sailly Merci de votre retour très encourageant !

Avatar

sorel Il y a 4 semaines

Merci Mathilde pour ces précieuses précisions sur le CPF abondé.
Entre temps j’ai eu cette information : L’OPCO des Industries de la Métallurgie a envisagé une modalité d’abondement CPF
http://www.adefim-idf.org/financer/compte-personnel-de-formation-adefim-idf :
Bien cordialement Pierrette Sorel

Répondre
    Mathilde Bourdat

    Mathilde Bourdat Il y a 3 semaines

    @Pierrette Sorel Merci pour cette information !
    Amitiés
    Mathilde

Avatar

yannick monsnereau Il y a 4 semaines

merci Mathilde pour ce tuto pointu mais limpide
Yannick France Télévisions

Répondre
    Mathilde Bourdat

    Mathilde Bourdat Il y a 3 semaines

    @Yannick Monsnereau Merci Yannick pour ce retour bienveillant et encourageant !

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.