Formation mixte et accompagnement individuel poursuivent leur progression

Par le 27 septembre 2016

Nous vous proposons de partager au travers de 4 billets les principaux résultats du baromètre Cegos sur la Formation Professionnelle réalisé en Avril 2016 auprès de 2640 salariés dans 6 pays européens (France, Allemagne, Royaume-Uni, Espagne, Portugal et Italie) et de 120 DRH-RF français.

Ce premier billet concerne les modalités de formation et présente les 2 principaux constats de l’étude sur ce thème.

1/ Une forte progression de la formation mixte au niveau européen

Modalité formation

Arrivées à maturité, les formations présentielles constituent toujours la première modalité de formation dont ont bénéficié les salariés européens (87 %).

Mais le fait particulièrement marquant de cette année est la progression  de 10 points des formations mixtes (46 % vs. 36 % en 2015) et de 6 points pour les modalités d’accompagnement individuel (44 % vs. 38 % en 2015).

Une comparaison par pays permet de mettre en avant les points suivants :

  • Le Portugal (nouveau venu dans le panel) est le pays d’Europe pour lequel la formation en salle est en moyenne la plus élevée mais les chiffres sont en revanche plus bas pour les trois autres modalités.
  • Les salariés anglais ont le plus bénéficié de formations à distance (62%) et de formations mixtes » (53 %). Ces chiffres contrastent fortement avec ceux de la France, en queue de peloton sur ces deux mêmes modalités (38 et 35 %, soit un écart de 24 et 18 points).
  • L’Allemagne se détache du reste des pays par un accompagnement individuel très présent (54% des salariés en ont bénéficié, soit 10 points au-dessus de la moyenne) et à l’inverse le pourcentage le plus faible de formation en salle (plus de 10 points en-dessous de la moyenne européenne).

2/ Une montée en puissance des modalités individuelles en France

modalite de formation 2

Certes la France reste en retrait des autres pays européens sur les trois modalités « à distance en ligne », « mixte » et « accompagnement individuel ».

Mais il est intéressant de constater que ses chiffres progressent sur ces trois modalités et tout particulièrement sur la formation mixte.

En effet :

  • Le « à distance en ligne » progresse de 9 points cette année et de 14 points depuis 2011
  • Le « mixte » progresse de 9 points cette année et même de 22 points depuis 2011
  • L’ « accompagnement individuel» progresse de 7 points cette année.

On peut ainsi en conclure que la progression en France accélère pour le mixte et suit globalement la tendance européenne…. mais avec du retard.

Nous verrons également dans un prochain billet plus précisément l’évolution des différentes modalités de formation à distance (modules e-Learning, vidéos, classe virtuelle, web conférence, réseaux sociaux, MOOC, SPOC, COOC..).

La comparaison des différents pays européens et l’évolution de la France sur ce sujet étant également particulièrement intéressante à analyser.

 

A lire aussi sur la réforme :

Autre dossier sur le même thème

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avatar

Christine Autin Il y a 3 années

Merci pour cet état de lieu de l’évolution des attentes en matière de formations. Mon expérience de terrain confirme l’attente des stagiaires a obtenir des réponses, des outils, des méthodes adaptés à leur entreprise ou établissement. Nous devons réajuster notre pédagogie: animer des formations inter entreprises en zoomant sur chaque attente. L’avenir est donc aussi vers une mixité permettant d’intégrer des modules adaptés à un plus grand nombre et gérer des suivis individuellement.

Répondre
Avatar

Generic doctor Il y a 3 années

Amazing such a good website. https://www.youtube.com/watch?v=vIJzPyBZiQA

Répondre
Avatar

laurent Perat Il y a 3 années

l’hybride mixant présenciel et distanciel offre un réel bénéfice dans l’application des acquis, l’expérimentation possible si un « regroupement » est organisé en fin de parcours
le suivi individuel type coaching devient aussi une nouvelle « compétence » dans ce type de parcours
au final un vrai itinéraire « multimodal »

Répondre
    Mathilde Bourdat

    Mathilde Bourdat Il y a 3 années

    @Laurent Perat Oui, l’accompagnement individuel, à distance ou non, est une dimension indispensable dans les formats hybrides ou à distance, et se professionnalise.

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.