La formation et les Lumières

Par le 12 janvier 2015

Les débuts d’année sont généralement pleins d’espoir : une page blanche s’offre à nous pour y écrire d’autres possibles.
Celui-ci a été brutalement endeuillé.
Dans notre consternation, nous sommes soudain ramenés à l’essentiel – à ce qui fait sens pour nous.

Image voeux 2015 2Vendredi soir, je clôturais un cycle professionnalisant avec un groupe de nouveaux responsables formation.
Je leur ai demandé de formuler, à l’issue de ce cycle de 4 mois, « ce qui compte le plus », pour eux, dans l’exercice de leur métier.
Tous ont répondu, d’une manière ou d’une autre, « aider chacun à développer ses compétences, à progresser ».
Et je me dis que, finalement, l’esprit qui nous anime, formateurs, responsables formation, c’est l’esprit des Lumières.
Celui de la liberté pour chacun de sortir de la condition où la naissance l’a placé. Celui de chercher par soi-même, d’explorer de nouveaux champs de connaissances, de faire agir son esprit critique et son propre jugement.

Et qu’à notre manière, bien modeste, là où nous sommes, nous défendons les valeurs brutalement attaquées cette dernière semaine.

Alors, nous tous les auteurs de ce blog, nous vous souhaitons, très chers lecteurs, une année 2015 sereine et ouverte, riche en belles rencontres, en apprentissages partagés, et en humour salvateur.

Autre dossier sur le même thème

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avatar

isabelle Il y a 6 années

Magnifique message, Mathilde! Merci pour ce réconfort! Oui nos valeurs ont été heurtées de plein fouet, notre sensibilité rudement malmenée la semaine dernière. Qu’il est réconfortant de voir que tant de français et d’ autres citoyens de par le monde se sont massivement mobilisés pour se serrer les coudes et s’affirmer calmement face à l’obscurantisme. C’est par notre exemple au quotidien que nous pourrons éclairer ce siècle, avant tout par notre savoir-être.

En tant que formatrice en développement personnel, la liberté d’expression, le respect et l’écoute de l’autre, l’affirmation de soi par la non- violence, le courage d’être soi, le développement du meilleur de soi même, sont des notions très importantes à mes yeux, que je peux partager chaque semaine avec toutes les belles personnes qui viennent en formation. Merci aussi à la cegos de véhiculer pleinement ces valeurs.

Répondre
    Mathilde Bourdat

    Mathilde Bourdat Il y a 6 années

    @Isabelle, Knock, Françoise, Maryline, Yves, Hamid, Brigitte, Brogly, Yves-Albert, Corinne : MERCI pour vos commentaires, qui font chaud au coeur ! Ne perdons jamais espoir en notre capacité collective à créer du lien et donner du sens !

Avatar

Billy Knock Il y a 6 années

Merci Mathilde pour ces mots réconfortants. La lumière n’aveugle pas, elle rend lucide et nous libère de l’ignorance. Elle accompagne nos apprentissages. Journalistes et formateurs savent mesurer les effets positifs de la liberté de transmettre des informations qui renforcent nos connaissances. Ils savent aussi que la tolérance est la seule porte d’entrée dans l’univers des Lumières. Qu’on soit ou non Charlie, l’essentiel , qu’on soit journaliste ou formateur, est de permettre à l’autre d’être autonome, libre et responsable de ses choix.
Merci à vous tous, acteurs de la formation, pour l’exemple de tolérance que vous incarnez. Et merveilleuse année 2015.

Répondre
Avatar

Françoise ADAM Il y a 6 années

Je partage ce qui est exprimé. J’ai consacré ma vie à permettre plus d’autonomie, plus de compétence, plus de liberté, plus de tolérance, plus de bienveillance. Je suis en deuil, et je suis Charlie.

Répondre
Avatar

PROUET Maryline Il y a 6 années

Merci Mathilde !

Autonomie et liberté de penser sont deux valeurs indispensables aux formateurs, accompagnateurs, coaches qui ont un magnifique rôle à jouer dans notre société pour donner tout son sens au VIVRE ENSEMBLE !

Répondre
Avatar

LE DUC Il y a 6 années

L’esprit des lumières certainement, mais aussi l’Etat de droit.
Lorsqu’on n’est pas d’accord avec une opinion, l’affaire ne peut se régler que devant la justice de notre pays.
Et surtout pas avec les armes !

Répondre
Avatar

BOUSBAA HAMID Il y a 6 années

Même si je ne suis pas un Charlie, je condamne profondément tous les actes inhumains quels qu’ils soient. Tout est à remettre en question donc après ce désastre, à commencer par notre métier qui se fait dépasser par la cadence rapide d’une certaine actualité pitoyable.
Pour ma part, l’essentiel de mon métier consiste à rendre l’autre qui en face de moi autonome, libre et responsable de ses choix à condition bien entendu de lui transmettre les outils, la/les méthodologies et le recul nécessaires par rapport à sa situation d’apprentissage… Je vois souvent cette petite lumières et lueur dans les yeux de mes stagiaires, mes étudiants et mes enfants…
Au plaisir de vous lire chers collègues.

Répondre
Avatar

Brigitte Bellégo Il y a 6 années

Merci Mathilde, vous avez raison de mettre en lumière le sens de notre magnifique métier de formateurs.

Répondre
Avatar

brogly Il y a 6 années

Je suis Charlie. Merci pour cette article

Répondre
Avatar

Corinne Laurier Il y a 6 années

Merci Mathilde pour ce beau billet. Developper la connaissance et la capacité a penser, voilà qui me motive pour faire mon métier !

Répondre
Avatar

Yves-Albert BOUCLY Il y a 6 années

L’altruisme et le non-jugement, deux des 4 piliers fondamentaux en EM (Entretien Motivationnel), qui s’appliquent également en Coaching…que nous cherchons tous à appliquer le mieux possible dans nos pratiques respectives de formateurs, enseignants, coach,…parce que nous avons la Foi…et croyons que seules les lumières de la connaissance feront reculer les ténèbres de l’obscurantisme !
Cordialement,
Yves-Albert BOUCLY
Formateur et Coach en Addictologie

Répondre

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.