E-learning, serious game, mobile learning… les nouveaux modes d’apprentissage se démocratisent

Par le 4 avril 2011

Le Groupe Cegos a interrogé 2 542 salariés en France, Allemagne, Espagne, Italie et au Royaume-Uni afin de mieux comprendre leurs pratiques et leurs attentes en matière de formation professionnelle.

En matière de formation, la méthode d’apprentissage incontournable reste bien entendu le présentiel, mais les nouveaux modes : elearning, serious game, mobile learning progressent.

Les modalités liées aux médias sociaux sont également en train de s’installer dans le paysage de la formation.

les nouveaux modes d’apprentissage se démocratisent

Les solutions mixtes et l’accompagnement par tutorat progressent…

quelles sont les différentes modalités de formation dont vous avez bénéficié

On constate une augmentation de 3 points des formations mixtes (mêlant distanciel et présentiel) depuis l’année dernière.

Sur ce point, la France reste en retrait par rapport à ses voisins, avec 23% de salariés ayant suivi des formations mixtes contre 37% en moyenne. Néanmoins, la France progresse fortement sur ce point puisque l’an passé seuls 13% des salariés français déclaraient s’être formés « en mixte ». Ce chiffre a donc pratiquement doublé cette année.

A noter, ce n’est pas lorsqu’il y a plus de formation à distance que la durée totale des formations suivies est inférieure (exemple de l’Espagne très utilisateur de e-learning 54% et dont les durées totales sont supérieures aux autres pays).

A relire les anciens articles sur les modalités « Et si la visioformation était vraiment de la formation » ou celui sur le serious game « Jouer en formation: est-ce vraiment sérieux ? ».

 

Au moins 90% des salariés satisfaits des modalités de formation, quels que soient leur âge et csp

Le niveau de satisfaction est toujours très élevé indépendamment de l’âge et de la Csp, si on s’intéresse à l’item « répond très bien » on note quelques nuances :

modalités de formation

Ces résultats confirment qu’il ne faut pas s’arrêter aux a priori en matière de modalités, elles sont appréciées par tous alors qu’elles ne sont en général proposées qu’aux jeunes et aux cadres. Vous pouvez relire la série d’article sur « La génération Y est-elle impossible à former ?« .

Les modalités émergentes telles que serious games et mobile learning en plein essor…

de quoi etaient constituées vos formation à distance

Si l’on se focalise sur les salariés ayant bénéficié d’une formation à distance, on constate une forte poussée des tout derniers modes d’apprentissage tels que les serious games et le mobile learning. Ainsi, 45% des personnes ayant suivi une formation à distance déclarent avoir utilisé un serious game (vs 15% en 2010) et 39% une modalité de mobile learning (vs 9% l’an passé).

Ces chiffres peuvent paraître surprenants à la première lecture. Ils s’expliquent notamment par l’explosion des smartphones et des tablettes tactiles qui permettent à chacun d’accéder à tout moment à des savoirs, dans un cadre professionnel ou personnel. Les personnes apprennent par elles-mêmes en allant chercher les informations dont elles ont besoin, au moment où cela leur est nécessaire.

Autre éclairage, la France est le second pays au monde après les Etats-Unis à développer/investir dans les serious game (voir chiffres d’une récente étude). Il y a historiquement une très forte culture jeux vidéos en France avec des formations de grandes qualités  (Ecole des Gobelins) reconnues dans le monde entier et des entreprises à l’origine de blockbuster mondiaux (ex : Ubisoft).

La « multimodalité » en formation :  réalité quotidienne des apprenants dans l’entreprise et ailleurs…

avez vous appris avec ces modalités

Un chiffre très intéressant ressort de notre étude : 59% des personnes ayant suivi une formation sur les 3 ans ont appris avec conférence, wiki, blog, communautés de pratiques, podcast…

La progression de réseaux sociaux en entreprise modifie les pratiques pour des usages d’apprentissages. Ceci est particulièrement vrai pour l’Italie (82%), la France est en retrait (53%).

Peu de progression par rapport à l’année dernière mais il faut constater que les solutions se cherchent encore et ne permettent pas au marché d’avoir des bases solides pour construire des solutions pérennes : nous en sommes encore au stade de l’expérimentation.

Pour retrouver les usages en formation des médias sociaux, vous pouvez relire l’article sur les « 30 usages des médias sociaux en formation » ou celui qui se posait la question « Facebook, ange ou démon pour la formation« .

Pour l’instant, les apprenants accèdent à ces modalités de façon autonome en dehors du cadre de l’entreprise. L’enjeu pour cette dernière est d’offrir désormais ce type d’accès à partir de plateforme d’apprentissage : les RSE (réseaux sociaux d’entreprise).

 

Nous aborderons dans un prochain article les attentes des salariés pour les années à venir…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ocarbone Il y a 8 années

@Laurent : je n’en doute pas !! D’ailleurs c’est certainement eux qui ont du convaincre leur collègues de l’intérêt du elearning 🙂

Le distanciel peut prendre de nombreuse forme … la première est d’ailleurs la « formation par email » et certains la pratique depuis plus d’une décennie … mais sont toujours novices dans le domaine du elearning 🙂

Je ne doute pas des compétences des pédagogues de La Cegos et trouve même l’étude présentée ici intéressante.
Je reconnais aussi que 15 ans d’expertise dans le domaine de la « création de contenu » est impressionnant … mais il ne s’agit cependant pas de 15 ans d’expertise dans le elearning pur. Oui votre expertise en terme de pédagogie est forte et il ne s’agit pas pour moi de la remettre en cause.

PS: Merci d’avoir publié mon commentaire 🙂

Répondre

Laurent Reich Il y a 8 années

@ocarbone

Je vous remercie pour ce commentaire et je vous rassure chez Cegos nous avons une conviction très ancienne dans le elearning. Cela fait plus de 15 ans qu’une équipe multimédia existe en interne pour construire des solutions interactives pédagogiques.

Le domaine du distanciel est en expansion avec de nouvelles solutions: portail 2.0, serious game (Mission to sell), podcast (70 titres à ce jou), module elearning (300 titres), visioformation. C’est donc un ensemble de modalités que Cegos propose pour la pertinence pédagogique de ces outils.

Répondre

ocarbone Il y a 8 années

Oui le monde change et le e-learning est enfin reconnu comme un VRAI dispositif de formation efficace.

La Cegos, qui critiquait et rejetait le elearning il y a quelques années se montre de plus en plus ouvert à ce type de formation. On espère qu’il y a une véritable volonté pédagogique derrière ce changement et non juste des annonces « marketing » et des « parts de marché à prendre ».

Cette annonce me fait un peu penser à l’article http://www.actionco.fr/Breves/La-Cegos-passe-a-l-offensive-sur-l-univers-de-l-e-learning–22879.htm 🙂

Répondre

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.