Et si la visioformation était vraiment de la formation !

Par le 4 octobre 2010

La visioformation, je préfère ce terme à celui de classe virtuelle, n’est pas une nouvelle modalité pédagogique mais elle gagne à être connue et exploitée dans les parcours mutltimodaux mis en place aujourd’hui. Longtemps décriée par certains comme de la webconf et non de la formation, mise à l’écart par d’autres sous prétexte de trop d’aléas techniques, la visioformation est d’une réelle puissance pédagogique dès l’instant où l’on respecte quelques bonnes pratiques.

Je vous propose un petit voyage initiatique au pays de la visioformation…

(c) Laurent Reich

Définition de la visioformation

C’est une modalité qui consiste à se connecter via le web dans une salle de formation virtuelle. Cette séquence pédagogique est animée par un formateur et d’autres stagiaires y participent à distance. La connexion se fait à l’aide d’un outil informatique qui permet une grande interactivité.

Les outils de visioformation

Les leaders du marché sont Interwise (ATT), Webex (Cisco), Live Meeting (Microsoft), Adobe connect (Adobe)…

Ils offrent tous les mêmes fonctionnalités :

  • Partage audio/vidéo
  • Sondage en ligne
  • Diffusion de médias (vidéos, site web, fichiers …)
  • Partage de fichiers
  • Tableau blanc
  • Mode tchat (notes partagées)

Certains mettent même à disposition une application compatible avec des smartphones (exemple : Webex). Vous pouvez suivre confortablement votre visioformation sur ipad.

Les avantages de la visio en formation

Nous avons dans ce blog déjà évoqué qu’il fallait désormais considérer la formation comme une action continue dans le temps et plus un acte isolé. Encore faut-il avoir les moyens financiers pour multiplier les contacts entre le formateur et les stagiaires. Ainsi, la visio a de nombreux avantages ; elle permet :

  • De gagner du temps,
  • D’atteindre des collaborateurs répartis géographiquement,
  • De mobiliser les équipes rapidement,
  • De mettre à jour les connaissances/compétences dès qu’une information nouvelle doit être diffusée,
  • De compléter un formation en salle…

Une utilisation très hétérogène en Europe

Lors de la dernière enquête Cegos, nous avons posé la question à des salariés de 4 pays européens. Le pays avec la plus grande maturité en visio est l’Espagne suivi de l’Allemagne, l’Angleterre et la France. L’Espagne (pays avec la plus grande appétance en formation à distance) se situe au double de la France.

Je pense que la visio fait peur à tort, le formateur imagine ne pas pouvoir « dompter » les problèmes techniques et ne pas être capable d’établir une bonne communication à distance avec les stagiaires.

Une expérience de visio durant une semaine à la Cegos

Nous venons de faire une expérience intéressante la semaine dernière en mobilisant 120 consultants dans 6 pays durant 15 sessions de visioformation sur une semaine.

Il ressort de cette expérience que le format visio permet de faire passer un contenu très riche, dense, avec un maximum d’échanges dans le groupe. L’attention semble plus soutenue qu’en présentiel et il n’y a pas les abandons en cours de route comme avec le e-learning parfois.

Par contre, les plus grandes sessions ont accueilli 30 stagiaires, rendant la co-animation indispensable. Un formateur principal conduit l’animation et le second gère l’interactivité avec pour rôle d’ordonner les contributions sur le tableau blanc, de gérer les échanges sur le tchat, de régler les quelques problèmes techniques…

Les 10 règles pour réussir une visioformation :

  1. Repérer les fonctionnalités de l’outil de visio utilisé
  2. Inclure une présentation de l’interface
  3. Soigner l’introduction et donner les règles de communication
  4. Partir des objectifs pédagogiques et des messages clés
  5. Découper les contenus en courtes séquences
  6. Utiliser les différentes méthodes pédagogiques
  7. Varier les techniques et préparer un évènement toutes les 3 minutes
  8. Préparer le support d’animation avec soin
  9. Concevoir un guide d’animation minuté avec les messages clés
  10. Répéter la visio avant la première animation

Des exemples d’utilisations récentes de la visio en formation

  • Formation de 2 heures sur l’entretien de seconde partie de carrière pour 170 managers de la pharmacie dans le monde.
  • Programme de formation entièrement à distance (environ 20 visioformations et 10 modules e-learning) pour des chargés formation dans l’industrie.
  • Atelier de retour d’expérience avec des chargés de clientèles deux mois après la formation en salle.
  • Visioformation sur les nouveautés de la législation sur la formation en France.

Cet article n’est que le début d’une réflexion sur l’utilisation plus large et répandue de la visioformation. Je vous invite à partager vos propres expériences dans les commentaires…

Autre dossier sur le même thème

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avatar

Parganin Il y a 9 années

Nous travaillons à intégrer des solutions de classes virtuelles (heu ! visioformation) dans notre logiciel ZAKORITO. Ce sera disponible à la fin de l’année.
Ainsi, la visioformation sera intégrée dans le parcours de l’apprenant. Si cela est utile, le formateur pourra à l’issue de la visioformation mettre à jour les compétences observées des participants.
Le référentiel des compétences du parcours pourra enfin être alimenté par les sessions en e-learning, celles en présentiel et celles en visioformation.
Et toutes pourront contribuer à une certification.

Répondre
Avatar

Nicolas Il y a 10 années

Bonjour,
Je me permets de commenter cet article en soulignant l’intérêt énorme de telles solutions de visio-conférence pour ce qui est des réductions de gaz à effet de serre et des coûts de déplacement !
En tant que pro de la formation, pensez vous que :
– Ce type de système puisse servir pour des formations longues (1 semaine) ?
– Que les organismes tel que Cegos doivent adapter leur manière de travailler lors de la prise en compte de ces auditeurs distants ?
– Que la technologie employée par ses utilisateurs soient adaptée, je parle des écrans d’ordinateur : n’y a t’il pas un risque de sensation d’éloignement ? de manque de cohésion dans un groupe ? ou de fatigue visuelle ?
Je réfléchis pour ma part à un système personnel d’immersion dans une classe distante , bien plus efficace qu’un écran, et qui permettrait un meilleur suivi de ce type de formations.
Bonne journée
Nicolas

Répondre
Mathilde Bourdat

Mathilde Bourdat Il y a 10 années

Bonjour Franck et Laurent,
oui, la visioformation est certainement une bonne solution pour enrichir l’offre de formation, et elle est accessible aux petits prestataires car ne nécessite pas de développements informatiques ou d’investissements lourds. L’un de ses avantages: le contenu est très facile à adapter aux besoins des participants, aux évolutions du domaine.

J’ajouterai une douzième bonne pratique: animer de façon dynamique. Par rapport au présentiel, on perd beaucoup de non verbal, donc la chaleur humaine et l’attention portée aux participants doivent passer dans le sourire, dans la voix… La webcam est très importante pour créer du lien. L’un de nos collègues, grand praticien de la visioformation, se compare à un animateur radio: je trouve que l’analogie est juste.

Répondre
Avatar

Laurent Reich Il y a 10 années

@Franck
Bonjour, je vous remercie de vos encouragements. En ce qui vous concerne, je vois deux solutions : Skype (c’est gratuit, facile à installer et la version pro offre de nombreuses fonctionnalités) ou Live Session (c’est payant mais cela vous permet de disposer d’une solution robuste techniquement et d’une assistance qui peut se révéler très utile lorsque l’on est seul).
Tenez nous au courant de vos premières expériences.
Cordialement,
Laurent Reich

Répondre
Avatar

Laurent Reich Il y a 10 années

@Laurent
Bonjour, merci pour cette 11ème bonne pratique que je partage avec vous. L’assistance est importante surtout dans les premières visio pour ne pas être perturbé par ces aspects techniques. La Cegos a choisi pour ses formations Inter de faire appel à Live Session pour ce soutien.
Bien à vous,
Laurent Reich

Répondre
Avatar

Laurent Il y a 10 années

Bonjour,

Excellent message.

J’ajouterai une 11ème règles pour compléter le tableau :
> Organiser un service d’assistance et de support pour qu’à la fois les stagiaires et le formateur puissent se concentrer sur le contenu de la formation sans avoir à gérer les aléas techniques inhérents à l’utilisation d’un logiciel (qui est d’ailleurs souvent nouveau pour la plupart des acteurs).

Pour info, Adobe Connect est également disponible en version iphone, gratuitement ( http://www.live-session.fr/2010/03/06/acrobat-connect-pro-mobile-enfin-disponible/ ).

Et pour les autres solutions du marché qui n’ont pas nativement de version mobile, il existe des technologies qui permettent la consultation depuis un smartphone ou une tablette tactile.

A bientôt.

Répondre
Avatar

Franck LAMBERT Il y a 10 années

Bonjour,
j’ai découvert récemment votre blog et le trouve fort intéressant.
J’ai récemment créé une société de formation et m’intérroge sur l’évolution de mon offre pour aller au-delà de la formation présentielle.
Je pense que ce concept de visioformation va se développer dans les prochaines années, et j’envisage moi même, à terme, de développer la visioformation dans des contenus e-learning.
Quel est, à votre avis, l’outil le plus approprié pour une petite structure comme la mienne (je travail en solo) ?
La visioformation nécessite-t-elle un matériel spécifique, tant pour l’organisme dispensateur que pour les stagiaires ?
Je vous remercie pour la qualité de votre blog et espère pouvoir faire de nombreux échanges d’expérience sur celui-ci.
Cdt

Répondre

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.