Le DIF est mort, vive le Compte Personnel de Formation ?

Par le 30 juin 2013

La loi du 14 juin 2013 relative à la sécurisation de l’emploi (JO du 16 juin) crée un « compte personnel de formation » (CPF), prenant ainsi la suite de l’ANI de janvier 2013. La loi prévoit que le Gouvernement présente, avant le 1er janvier 2014, « un rapport au Parlement sur les modalités de fonctionnement du CPF et sur les modalités de sa substitution au droit individuel de formation ».

La fin du DIF est donc programmée. Elle interviendra à la mise en place effective du CPF, qui n’interviendra qu’au 1/01/2015 au plus tôt.

Et tout laisse à penser que le CPF ne remplacera pas le DIF : son objet, ses modalités de mise en œuvre, et sans doute son financement, différeront sans doute largement du dispositif actuel. 

Le DIF, une belle occasion ratée

Le DIF était une belle idée. Il « donnait la main » au salarié ou au demandeur d’emploi, concrétisant ainsi l’importance de l’auto-détermination des apprentissages dans la réussite du projet individuel de formation. Il impliquait, entre le salarié et le représentant de l’employeur, entre le demandeur d’emploi et son conseiller Pôle emploi, un dialogue sur ce même projet.

C’était un pari sur l’intelligence, et je suis triste de constater qu’il a été perdu. Le taux d’accès des salariés est resté faible au final (6,5%  en 2010, selon l’étude du Céreq), car peu d’acteurs se le sont appropriés.

Il n’a pas été porté par les syndicats de salariés, qui pourtant étaient tous signataires des ANI de 2003. Crainte de voir reporter sur le salarié la responsabilité du « devoir de se former » ? D’une déresponsabilisation concomitante de l’entreprise ?

Il a été accueilli avec la plus grande frilosité par la majorité des employeurs. Crainte de ne pas maîtriser les coûts de la formation ? Peur de perdre du pouvoir en donnant la main aux salariés sur le choix des actions ?

Il a été mal compris par les salariés, qui y ont vu un droit « en plus » de ce que faisait déjà l’employeur, et ont adopté le comportement de l’écureuil en gardant leur compteur plein, alors que leur intérêt était de le mobiliser afin de déclencher automatiquement sa « redotation ».

Au final, à de rares exceptions près qu’il faut saluer, le DIF n’a vécu que comme un effet d’aubaine, du type « on-accepte-les-DIF-refinancés-par-l’OPCA ». Il n’a pas été le levier qui aurait permis de repenser l’articulation entre projets collectifs de formation issus des enjeux de l’entreprise et projets individuels. Dommage.

Le CPF ne se situera pas dans la continuité du  DIF

Ainsi que l’indiquait Jean-Pierre Willems dans ses explications lumineuses lors du Jeudi de l’AFREF du 20 juin, le CPF « se construit en marchant » : personne ne sait exactement aujourd’hui comment il fonctionnera.

Ce qui apparaît à la lecture des textes, c’est que le CPF n’a pas la même finalité que le DIF, et sans doute que les modalités de sa mobilisation, et de son financement, seront différentes.

Le CPF, ce sera pour qui ?

L’ANI de janvier 2013 se voulait très ambitieux, et pose le principe d’un CPF :

  • « Universel : toute personne dispose d’un compte personnel de formation dès son entrée sur le marché du travail et jusqu’à son départ à la retraite ;
  • Individuel : chaque personne bénéficie d’un compte, qu’elle soit salarié ou demandeur d’emploi ».

Et la loi de juin 2013 reprend bien ces principes, précisant que l’ouverture du compte se fait pour chaque personne « dès son entrée sur le marché du travail, indépendamment de son statut ».

Les bénéficiaires du CPF

En réalité, lorsque l’on explore les déclarations des parties prenantes, « l’universalité » du CPF apparaît limitée, au moins dans un premier temps qui risque de se prolonger, à trois catégories de bénéficiaires :

  • Les salariés, dont le compteur s’incrémenterait de la même manière que le compteur DIF actuel (ANI janvier 2013, titre 1 art.5),
  • Les demandeurs d’emploi (ANI janvier 2013, titre 1 art.5),
  • Les jeunes sortis sans qualification du système scolaire.

Le projet de loi sur la refondation de l’école, adopté par le Parlement le 25 juin, crée un  » droit à la formation différée » : les élèves qui ont achevé leur scolarité obligatoire sans obtenir de qualification doivent « pouvoir poursuivre des études afin d’acquérir  (un diplôme ou un titre de niveau V) ». Ils bénéficient « d’une durée complémentaire de formation qualifiante » (décret prévu). Ainsi que l’indique l’AEF (dépêche n° 183131 du 24/05), ce droit pourrait « représenter le premier étage du CPF ».

Le CPF a donc une partie de destinataires commune avec le DIF – et son « universalité » exclut pour l’instant les fonctionnaires, les  travailleurs indépendants, les agriculteurs… ce qui fait pas mal de monde…

Précisons qu’il est « comptabilisé en heures », « mobilisé par la personne lorsqu’elle accède à la formation à titre individuel, qu’elle soit salarié ou demandeur d’emploi », « intégralement transférable » (en heures) « en cas de changement ou de perte d’emploi », et qu’il « ne peut en aucun cas être débité sans l’accord exprès de son titulaire ». (loi du 14 juin).

Mais ses modalités de mise en œuvre, et son financement, vont très probablement s’inscrire dans l’orientation générale de la réforme en cours de la formation professionnelle : « organiser et faciliter l’accès à la formation professionnelle de ceux qui en ont le plus besoin » (F. Hollande, mars 2013)

La question clé : qui paye ?

Il est possible que les négociations en cours aboutissent à une réforme en profondeur du financement de la formation professionnelle. Ainsi que l’indiquait Michel Sapin à l’AEF (dépêche n°180832 du 29/03/13), il s’agit d’orienter « plus encore les fonds de la formation professionnelle vers ceux qui en ont le plus besoin : les demandeurs d’emploi, les jeunes, (…) les salariés démunis devant les mutations économiques et technologiques. Les modalités de mise en œuvre et de financement du CPF (…) seront au cœur de la démarche ».

Pour véritablement accéder à la qualification, 120 heures sont souvent insuffisantes.

On voit donc se dessiner un système dans lequel le CPF fonctionnera par abondements, dans un cadre qui devrait largement dépasser la relation salarié – employeur ou demandeur d’emploi – conseiller.

Pour les salariés, le CPF est alimenté « chaque année selon les modalités prévues aux articles L 6323-1 à L 6323-5 » – comme le DIF actuel, donc.

Mais il est également alimenté « par des abondements complémentaires, notamment par l’Etat ou la Région, en vue de favoriser l’accès à l’une des qualifications prévues à l’article L 6314-1 » – le droit à la qualification professionnelle pour les personnes sorties sans qualification du système scolaire.

En l’état actuel des différents textes et déclarations, on peut donc prendre l’hypothèse que le CPF s’exercera bien différemment selon les situations.

Pour les salariés

  • Pour les salariés, le compteur CPF s’incrémentera certes dans les conditions actuelles du compteur DIF. Mais rien ne dit que les modalités actuelles de financement du DIF prioritaires, qui n’existent d’ailleurs pas pour tous les OPCA et s’exercent aujourd’hui de façon très différentes d’un OPCA à l’autre, perdureront. Il est probable que la loi de réforme de la formation professionnelle, prévue pour la fin de cette année, intégrera une réforme du financement de la formation. On peut parier sur une augmentation de la part obligatoirement mutualisée, orientée de façon volontariste vers les publics en difficulté.
  • Le financement du CPF « formation courte » serait assurée alors par l’entreprise sur fonds propres… le DIF sera alors vraiment mort… En revanche, les salariés dont la qualification est insuffisante pourraient mobiliser leur CPF, éventuellement articulé avec d’autres dispositifs, avec des financements sur les fonds mutualisé, en vue d’aboutir à une qualification.
    L’A NI prévoit que l’employeur peut alors abonder le CPF lorsque le salarié souhaite le mobiliser en dehors du CIF, mais que l’accord de l’employeur est alors requis pour que le salarié puisse effectuer sa formation. Le salarié pourrait donc a contrario mobiliser en toute autonomie son CPF dans le cadre du CIF – son projet de formation devra alors entrer dans les priorités du financeur.

Pour les demandeurs d’emploi

  • Pour les demandeurs d’emploi, l’ANI indique qu’ils peuvent « mobiliser leur compte dès lors que la formation visée correspond à une des priorités de formation définie conjointement par les partenaires sociaux et les pouvoirs publics, ou accéder au socle de compétences (ANI du  7 janvier 2009). Le financement du compte personnel de formation fait l’objet d’une concertation avec l’Etat et les Régions ».
  • Et l’Association des Régions de France (AEF, dépêche n° 183917 du 10 juin 2013) propose que « si le nombre d’heures acquises au titre du CPF est au moins égal au nombre d’heures de la formation visée », le dispositif s’inscrit « dans un principe de droit opposable, sans validation du conseiller Pôle Emploi ».

Pour les personnes sans qualification

  • Pour les personnes sorties du système de formation initiale sans qualification, l’ANI prévoit quelles peuvent bénéficier, avant leur  premier emploi, d’un compte personnel de formation pris en charge financièrement par les pouvoirs publics : l’abondement proviendrait de l’Etat et/ ou  de la Région, selon des modalités à définir.

Dans ses propositions, l’ARF fait une subtile distinction entre titulaire du CPF et bénéficiaire du CPF. Certes, chacun serait « titulaire ». Mais « pour devenir « bénéficiaire », l’individu devrait remplir des conditions de mise en œuvre du droit (conditions d’ouverture, crédit, abondements éventuels).

De son côté, le MEDEF (AEF, Dépêche du 12 juin 13 n° 184059) indique que « les actions de formation réalisées dans le cadre du compte doivent avoir pour objet l’acquisition du socle de compétences (…) ou l’acquisition d’une qualification ou d’une certification développant l’employabilité ». Entendre par là, précisait Christophe Coriou (Directeur de mission Projets et financements de la formation professionnelle – MEDEF) lors de la réunion de l’AFREF, les formations inscrites au RNCP, ou bien sur une liste supplémentaires parce qu’elles aboutissent à des certifications de personne (le CACES, par exemple).

Le DIF s’inscrivait dans la relation salarié – employeur, ou demandeur d’emploi – conseiller Pôle Emploi. Le CPF déborde largement ce cadre. Il ne sera universel ni dans les titulaires potentiels d’un compte, ni dans les formations accessibles. Il sera avant tout un outil de lutte contre l’exclusion du marché du travail.

Le CPF en infographie

cpf-infographie-cegos

 

Pour aller plus loin

Formation : Mettre en oeuvre la réforme de la formation professionnelle

Formation : Actualité du droit de la formation

Formation : CPF, mode d’emploi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Corinne Il y a 5 mois

Bonjour
Je suis fonctionnaire. N ai pas utilise mon DIF droits cumulés depuis 2007. Je souhaiterais suivre une formation en anglais- afin de mettre en oeuvre un projet de mobilite- auprès du collège of further éducation en Angleterre en intensif et utiliser les 150h acquises. Savez vous si cela est possible ou sinon quelles sont les alternatives. Merci

Répondre

Sab Il y a 7 mois

Bonjour
Etant auto entrepreneur dans la formation en anglais je voulais simplement savoir quel organisme contacter afin de pouvoir avoir l’accréditation de pouvoir VALORISER mes formations, j’ai demandé à droite, à gauche PERSONNE ne sait rien ou l’on ne veut pas me dire… J’essaie la DIRECCTE la semaine prochaine, apparement ils pouraient répondre… Mais je crois qu’en France on favorise les grosses structures… Et je pense même que comme d’habitude il faudra encore passer à la caisse…

Répondre
    Mathilde Bourdat

    Mathilde Bourdat Il y a 7 mois

    @Sab La question n’est pas vraiment « l’accréditation » de vos formations mais la possibilité pour l’entreprise qui inscrit une personne à la formation que vous dispensez, ou pour cette personne elle même si elle vous paye directement, de se faire rembourser une partie de vos prestations par l’OPCA – l’organisme paritaire qui gère les fonds de la formation.
    Pour que cela soit possible vous devez :
    – disposer d’un numéro d’existence en tant qu’organisme de formation
    – inscrire vos participants à une certification éligible au compte personnel de formation : TOIC TOEFL, BULATS, Diplôme de compétences en langues

    Sab Il y a 7 mois

    Bonjour Mathilde, merci d’avoir répondu si vite surtout un Dimanche… POur ma part j’ai un N° de SIRET ainsi qu’un numéro d’agrément. OU puis je inscrire mes elèves au TOEIC, BULATS etc… CHambre de COmmerce ?
    Je travaille avec un organisme qui lui fait passer les Examens dans ses locaux… Je donne des cours à mon domicile… Donc ne pourrais-je pas les faire passer chez moi ?
    Merci encore de votre intérêt.
    Sab

Cuau Il y a 7 mois

Bonjour
Peut prolonger une formation DIF acquise en 2014 sur l’année 2015 dans les mêmes conditions ?
Merci
Bien cordialement

Répondre
    Mathilde Bourdat

    Mathilde Bourdat Il y a 7 mois

    @Cuau En 2015 il n’y avait déjà plus de DIF. Peut être avez vous prolongé en 2015 un DIF commencé en 2014? En tout cas, vous pouvez utiliser en 2016 les heures restantes au titre de votre crédit d’heures DIF, ou acquis au titre du CPF en 2015, pour réaliser une formation, dans la mesure où elle est éligible au CPF.

Marie-Agnès Il y a 11 mois

Bonjour,
Je suis formatrice indépendante, le décret de Juin 2015 concerne la qualification des formateurs. Faut il enclencher une VAE pour être certifié, est qu’il y a des équivalences avec des diplômes universitaires déjà obtenues (psychologie du travail)…
Merci de votre réponse.

Répondre
    Mathilde Bourdat

    Mathilde Bourdat Il y a 11 mois

    @Marie-Agnès D’ici fin décembre, nous devrions avoir des précisions sur les certifications qui seront retenues pour la mise en oeuvre du décret qualité. Il est préférable d’attendre cette précisions avant d’engager une démarche.

jean-louis Il y a 1 année

Formation a été accepté puis ils ont changé avec la condition qu’elle soit rembourse
Bonjour a tous (Mathilde)

Ma société de moins des 20 employées, ils n’ont jamais fait une formation depuis 12 ans.

J’ai demandé une formation et elle a été acceptée, Nov 2014 DIF. Maintenant, ils ont dit qu’ils payeront seulement á condition qu’ils soient remboursés pour lOPAC, mais je sais que lOpac ne va pas rembourser (je me suis renseigné)

Ont-ils le droit d’annuler la formation avec ce prétexte ? je suis très déçu
(plus d’information, il y a 6 mois avec mon prénom)

Merci pour votre aide.

Répondre
    Mathilde Bourdat

    Mathilde Bourdat Il y a 11 mois

    @Jean-Louis Vos heures de DIF ne sont pas perdues, et sont mobilisables dans le cadre du CPF. Le plus simple serait de vous rapprocher du FONGECIF de votre région et d’aller les voir, pour trouver avec eux la meilleure façon de réaliser votre projet de formation.

    alain Il y a 11 mois

    Message pour jean louis.
    JE COMPREND VOTRE INTEROGATION

    C’est facile de dire que les heures de CPF « QUELLES SONT MOBILISABLE » moi je dis quelle sont IMMOBILE ! et très difficile de s’en SERVIR

    Le CPF est un VRAI FIASCO et cela depuis le 15 septembre 2014 :!!! rien ne fonctionne
    et pourquoi…?

    Il faut demander aux SYNDICATS ET AUX OPCA !!!!

picard Il y a 1 année

Quelle mauvaise surprise! auto-entrepreneur qui vivait des DIF je vois que je ne peux pas délivrer de certification / diplôme. Le plus triste est que des salariés en entreprise demandent à « débuter » l’anglais à zéro, mais les qualifications proposées (3 en tout: bulats, toec et j’ai oublié l’autre) ne concernent que les BONS anglicistes qui veulent un niveau commercial, voire international. Comment les personnes peuvent atteindre ce niveau si elles ne peuvent plus prétendre à un apprentissage de la langue?
Je m ‘interroge si le CIF peut leur être octroyé car ils ne veulent pas changer de métier mais « s’adapter’ aux nouveaux patrons étrangers qui rachètent les sociétés et parlent une seule langue: l’anglais… Même le socle de connaissance s’arrête au français et maths, pas d’initiation à l’anglais. Reste à mettre la clé sous la porte car je ne peux pas payer la certification de l’OPQF

Répondre

    lustemberger Il y a 1 année

    Bonjour

    Le démarrage du CPF est une véritable catastrophe dans le secteur de la formation professionnelle depuis le 01 janvier 2015.
    Un échec annoncé ou un démarrage raté ? En tout cas le secteur de la formation – Dont personne ne parle- ne se porte pas bien. MERCI de lire mon article paru le 03 juin sur le journaldunet./ Lustemberger

    Encore une LOI qui ne sera pas comprise, pas utilisée et complexe. Une de plus !!!!

    Cordialement

    Hervé LUSTEMBERGER

    picard Il y a 1 année

    merci, c’est bien ce que j’ai compris: la mort des « petits » qui contribuaient à l’économie française. Pour info, c’est quand même moi, formatrice, qui ai prévenu la responsable RH de la société qui voulait me prendre! elle n’a eu aucune information et une seule réunion sur le CPF en janvier ou février 2015 lui assurant que l’anglais restait prioritaire, sans lui parler des certifications obligatoires au final… Merci pour votre article fort intéressant mais après défendu mon statut d’auto-entrepreneur je crains pour 2016 et les nombreuses demandes qui vont rester inéligibles pour les salariés et formateurs que nous sommes

Lustemberger Il y a 1 année

Votre article est optimiste. La mise en place du CPF est catastrophique depuis janvier 2015. Baisse de l’offre de formation pour les entreprises, élimination des formateurs consultants et blocage des financements par le OPCA… Bref un échec annoncé !!!!!
Les PME n’ont reçu aucune information et les salariés ignorent l’existence du CPF….

Encore une LOI réalisée par une personne TRES LOIN des métiers de la formation professionnelle.( dans sa mise en place )

Prenez des informations justes et surtout réalistes du terrain.
MERCI

Répondre

Sirem Il y a 1 année

Bonsoir, j’ai changé d’entreprise en octobre. J’ai donc cumulé un trimestre de DIF avant qu’il ne meure. Vais je devoir attendre 1 an avant de pouvoir bénéficier de ce trimestre de DIF ou bien y a il un régime dérogatoire qui permet d’utiliser ces heures avec celles plus anciennes afin de purger le compte DIF ?
Merci d’avance pour votre retour d’informations.

Répondre
    Mathilde Bourdat

    Mathilde Bourdat Il y a 1 année

    @Sirem Vous n’avez pas acquis de DIF dans la nouvelle entreprise, car il fallait un an d’ancienneté pour l’acquérir. Vous pouvez mobiliser au titre du CPF les heures de DIF précédemment acquises. Et, dans votre nouvelle entreprise, vous avez commencé à acquérir du CPF depuis janvier dernier.

Dieuaide Il y a 1 année

Bonjour Madame Bourdat,

Merci pour votre réponse mais j’ai encore 2 autres questions. Pour obtenir la certification du OPQF il faut payer? Les travailleurs en profession libérale ou entre-entrepreneur (par exemple commerçants, médecins) sont encore sur le DIF?
Merci de votre réponse!

Répondre
    Mathilde Bourdat

    Mathilde Bourdat Il y a 1 année

    @Dieuaide oui, la certification OPQF est payante. Vous aurez les renseignements ici : http://www.isqualification.com/page-conditions-financieres.htm
    Seuls les salariés avaient accès au DIF (et les demandeurs d’emploi dans le cadre de la portabilité) : les auto-entrepreneurs, professions libérales, commerçants, n’y avaient pas accès.

Dieuaide Il y a 1 année

Bonjour,
Je suis formatrice en langues auto-entrepreneur, j’ai un numéro de formatrice qui m’a permis de donner des formations auprès des entreprises et facturer directement aux OPCA. Avec le CPF je ne sais pas si je dois passer une certification auprès de la Commission Nationale pour pouvoir continuer à travailler avec les entreprises.
Pouvez vous me répondre?
Merci!

Répondre
    Mathilde Bourdat

    Mathilde Bourdat Il y a 1 année

    @Dieuaide En tant qu’organisme de formation, vous devrez probablement, selon le décret sur la qualité des formations en préparation, passer une certification. Cette certification ne s’obtient pas auprès de la CNCP, mais auprès d’organismes comme l’OPQF. Pour que vos formations soient accessibles via le CPF, il faudra qu’elles aboutissent à la délivrance de certifications inscrites à l’inventaire des certifications de compétences transversales (TOEIC, TOEFL, BULATS …).

    alain Il y a 1 année

    FAUX : PAS BESOIN DE PASSER une certification pour dieu aide

    Mathilde Bourdat

    Mathilde Bourdat Il y a 1 année

    @Alain J’ai employé une formule plus nuancée :  » en tant qu’organisme de formation, vous devrez probablement passer une certification ». Je me réfère au texte du projet de décret sur la qualité, selon lequel le Cnefop devra établir une liste des certifications et des labels qui satisfont aux critères de qualité retenus par le projet de décret. Cette liste, toujours selon le texte en projet, sera rendue publique au plus tard le 1er juillet 2016.

    alain Il y a 1 année

    Alain le CACES figure bien sur l’inventaire des certifications de compétences transversale approuvé par les partenaires sociaux le 11 février dernier. C’est la « remontée » des certifications figurant à l’inventaire dans moncompteformation.gouv.fr qui ne fonctionne pas.

    que veut dire remontée ???
    merci

    Mathilde Bourdat

    Mathilde Bourdat Il y a 1 année

    @Alain Pour m’exprimer plus précisément. Le CACES figure bien sur l’inventaire des certifications de compétences transversales approuvé par les partenaires sociaux le 11 février dernier. Mais lorsque je fais une recherche sur les listes de formation décidées par les partenaires sociaux, même sur les listes destinées aux demandeurs d’emploi, je ne le trouve pas. Ces listes sont téléchargeables ici : http://www.moncompteformation.gouv.fr/espaces-dedies/professionnels-de-lemploi-et-de-la-formation-professionnelle/formations-eligibles-les
    Le problème, c’est que tant que le CACES n’est pas repris dans les listes, il n’est pas éligible

Johan Il y a 1 année

Bonjour à tous,

C’est pour vous dire que j’en ai eu tellement marre d’attendre sur le CPF pour avoir ma formation caces que je l’ai ais financer moi même 600 Euros le 1, 2, 3 et 5 .
Et si vous taper dans la recherche  » caces  » ça ne trouvera rien du tout enfin bref le DIF été bien mieux.

Répondre
    Mathilde Bourdat

    Mathilde Bourdat Il y a 1 année

    @Johan C’est désolant. Nous ne pouvons que constater les difficultés de démarrage du CPF. Espérons que la situation s’améliore bien vite.

    alain Il y a 1 année

    il faut dire les mots juste : dire que cela est désolant CELA me fais sourire! je dirais que cela est une honte DU NON FONCTIONNEMENT DE CETTE MESURE ! quand on sait que tout est entre les mains des syndicats et des OPCA /

    alain Il y a 1 année

    cher johan…je n’ai pas eu de réponse a mon post de la part de Mathilde …
    ..c est dommage !!!!

    pour le CPF qui ne fonctionnement pas et notamment pour les caces ,il faut demander au syndicat qui tienne encore les dossiers entre leur mains ! il serais temps qu il valide et cela au plus tôt  » que le caces et une formation QUALIFIANTE » ….

    Mathilde Bourdat

    Mathilde Bourdat Il y a 1 année

    @Alain le CACES figure bien sur l’inventaire des certifications de compétences transversale approuvé par les partenaires sociaux le 11 février dernier. C’est la « remontée » des certifications figurant à l’inventaire dans moncompteformation.gouv.fr qui ne fonctionne pas.

    alain Il y a 1 année

    il faut me faire parvenir le décret SVP
    merci

    Mathilde Bourdat

    Mathilde Bourdat Il y a 1 année

    @Alain Je ne sais pas de quel décret vous parlez. Peut être celui sur les listes de formations éligibles au CPF ? Vous le trouverez ici : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000029534985&categorieLien=id

    ALAIN Il y a 1 année

    C’est la « remontée » des certifications figurant à l’inventaire dans moncompteformation.gouv.fr qui ne fonctionne pas

    CA VEUT DIRE REMONTéE ??

Johan Il y a 1 année

Bonjour Mathilde,

Je reviens vers vous pour vous dire que la formation CACES que je souhaite suivre
n’est pas éligible par le CPF .

Est ce que ça posera un problème si je demande a mon conseiller pôle emploi: que j’ai suffisamment d’heures CPF pour effectuer ma formation CACES en sachant qu’il n’y a pas de formation CACES éligible par le CPF?

ou dois je le financés par moi même ?

Dans l’attente de vous lire , Veuillez recevoir mes salutation distinguées .

Répondre

CRISTOPHE Il y a 1 année

Toujours pas de nouvelle pour les CACES financés par le CPF ?

Répondre
    Mathilde Bourdat

    Mathilde Bourdat Il y a 1 année

    @Christophe Je vois sur l’inventaire des certifications transversales : « CACES R389 ». Est ce que ce CACES correspond à votre besoin ?

Johan Il y a 1 année

Bonjour,
Je suis démissionnaire et mon préavis se termine le 17 Mars 2015
J’ai 35 heures de DIF et j’aimerai s’avoir si après mon préavis je pourrai toujours utiliser mon DIF pour passer ma formation CACES?

Répondre
    Mathilde Bourdat

    Mathilde Bourdat Il y a 1 année

    @Johan Oui, bien sûr. Vous renseignerez vos 35 heures de DIF sur « moncompteformation.gouv.fr », et ces heures pourront être utilisées dans le cadre du CPF.

Sébastien Il y a 2 années

Y a t il une date butoir ?

Répondre

Sébastien Il y a 2 années

Bonjour, le dernier délais pour s’inscrire sur mon compte formation ??

Répondre

kimeparl Il y a 2 années

Bonjour,
Comme beaucoup, je découvre le cpf, et me retrouve à avoir un projet au sein de ma société, avoir une formation courte (- de 7 jours). Mais non reprise dans la liste cpf! Y aura t il des dérogations, ou juste la fin du Di? Les cpf décoreront à jamais la fin de ma fiche de paie…

Répondre
    Mathilde Bourdat

    Mathilde Bourdat Il y a 2 années

    @kimeparl Non, pour qu’il y ait un changement sur la façon de faire les listes, il faudrait un changement de la loi… Votre projet peut toujours être pris en compte par l’entreprise, au titre du plan de formation.

nicolas Il y a 2 années

Bonjour a tous
Nous sommes le 01/02/2015 et rien n’a changé.
Toujours pas de CACES dans les listes de formations de « http://www.moncompteformation.gouv.fr/ »
Aucune actualisation des listes n’a été faite.
Seuls les formations inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles sont dans la liste.
Pourtant selon le CNCP :
Catégorie A « obligation réglementaire » : Les certifications et habilitations découlant d’une obligation légale et réglementaire nécessaires pour exercer un métier ou une activité sur le territoire national.
•Catégorie B « norme de marché » : Les certifications correspondant à un domaine spécifique ayant une forte valeur d’usage dans un cadre professionnel, dont la possession est recommandée par une instance représentative des partenaires sociaux.
•Catégorie C « utilité économique ou sociale » : Les certifications correspondant à un ensemble homogène de compétences, mobilisable dans une ou plusieurs activités professionnelles et permettant de renforcer ou de favoriser l’insertion professionnelle et le maintien dans l’emploi.

A croire que les branches professionnelles concernées n’en n’ont rien a faire

Répondre
    Mathilde Bourdat

    Mathilde Bourdat Il y a 2 années

    @Nicolas Si je fais, sur « Moncompteformation.gouv.fr », une recherche avec le code branche 29.10Z (construction automobile) et le mot clé « cariste » je trouve 5 résultats. Le 1er est le titre professionnel de l’AFPA « cariste d’entrepot ». Effectivement, cette certification est déjà inscrite sur la liste nationale interprofessionnelle. Cela signifie que la liste de branche et l’inventaire ne sont pas encore entrées dans le système informatique. Il me semble qu’il y a un certain « embouteillage » …

    Nicolas Il y a 2 années

    Bonjour oui en effet certains diplômes de cariste sont dans les listes. Mais ceux ci ne correspondent en rien avec mes besoins . En l’occurrence je suis charpentier donc seul les caces 1,3,5; 1b,3b et enfin le plus important, le 9 me sont nécessaires. Et puis je ne cherche pas un nouveau métier mais bien de nouvelles compétences. De plus selon pôle emploi aucune formation ne correspond à mon projet et ne peut être financée.

sabri Il y a 2 années

bonjour

je me suis bien enregistrer sur le site de pcf . mais par la suite impossible d accéder a mon compte.
au cas ou je me suis tromper de mot de passe , j ‘ai appuyé sur mot de passe oublie mais je n’ai jamais recu de mail pour reactualiser ce mot de passe . y a t il des probleme techinque sur le site en ce moment ?

Répondre
    Mathilde Bourdat

    Mathilde Bourdat Il y a 2 années

    @sabri Non, en principe il fonctionne ?

    Murielle Il y a 2 années

    Bonjour,
    Même problème que Sabri, j’ai créé mon compte et je l’ai activé il y a 2 jours et aujourd’hui impossible de me connecter. Message « vous n’êtes pas connu ». Idem si je demande à récupérer le mot de passe, le sit ne fonctionne pas bien. Je leur ai envoyé un message, j’attends la suite.

    Mathilde Bourdat

    Mathilde Bourdat Il y a 2 années

    @Murielle Avez-vous résolu le problème ?

    Matthieu Il y a 2 années

    J’ai le même problème, je ne reçois aucun de leur mail.
    J’ai tenté de les contacter, pas de réponse pour le moment.

sab Il y a 2 années

Bonsoir Mathilde et merci infiniment pour votre réponse. Personnellement je trouve déplorable alors que notre pays fait la risée des autres concernant notre niveau très bas en anglais que les formations soient restreintes et prioritaires pour d’autres…. Une question pratique : que devrais-je faire alors pour pouvoir continuer seul à pouvoir donner des formations en entreprise qui seront prises en charge par un organisme car je vois mal une entreprise payer de ses deniers pour une formation ?. Merci par avance. Sab

Répondre
    Mathilde Bourdat

    Mathilde Bourdat Il y a 2 années

    @sab Tout de même, il y avait des formations d’anglais avant le DIF ! Après tout, celui-ci n’a bénéficié qu’à 13% des salariés. Les entreprises ont besoin de cette compétence, et mettront les formations d’anglais dont elles ont besoin au plan de formation. Les certifications d’anglais (TOIC…) devraient être éligibles au CPF, sur la liste B de l’inventaire des certifications transversales.

    sab Il y a 2 années

    Merci bien, c’est rassurant, j’ai moi même fais des démarches et directement jeté un coup d’oeil sur les offres de marchés publics… Niveau tarifs, vu que je suis seul, je devrais être compétitif…. Je croise les doigts. Merci encopre de vos conseils avisés.

jean-louis Il y a 2 années

Bonjour,
merci Mathilde et Alain pour ces réponses,
j’ai un conseil a vous demander;

Dans mon cas, Ma formation a été accepté car le délai d’un mois a été dépassé: En fait;la société ou je travaille; appartient à une société américaine depuis peu de temps:
Le PDG qctuel sait que le PDG partant n’a pas été correct avec lui; et maintenant il a une formation q ‘devoir’ dans les mains:

Je suis sur qu’il essaye de renégocier les termes de la formation (cependant je ne veux rien changer) ou bien de gagner du temps pour que j’abandonne: Le probleme est que ma formation aurait du commencer le 12 Jan 2015 mais elle a été reporté au 16 Feb. je suis sur qu’il a besoin de l’accord des USA pour que celle ci soit pris en charge. Cependant il m’a dejà dit que les USA ne veulent pas accepter car ma formation durera une semaine pendant les horaires de travail:

est ce que j’ai un moyen de ‘pression’ pour faire comprendre aux dirigeant des USA qu’ils sont tords et dire au PDG français que je veux faire ma formation le plus tot possible???
merci de votre reponse

Répondre
    Mathilde Bourdat

    Mathilde Bourdat Il y a 2 années

    @Jean-Louis Plusieurs OPCA continuent en 2015 de financer les DIF qui ont été demandés en 2014. Cela peut être un argument pour inciter votre employeur à déclencher votre départ en formation, car le coût restant à sa charge serait alors diminué. Il faudrait vérifier auprès de l’OPCA dont relève votre employeur.

sab Il y a 2 années

Bonjour,
Je suis formateur en anglais et auto entrepreneur depuis 4 ans. Qui solliciter maintenant pour pouvoir faire financer mes formations aux salariés des entreprises ? Je travaillais en tant qu’intervenant avec des organismes de formation et ils m’ont dit qu’avec l’arrivée du CPF les formations en avaient pris un coup….
Merci

Répondre
    Mathilde Bourdat

    Mathilde Bourdat Il y a 2 années

    @sab Pour l’anglais c’est encore l’inconnu. Des certifications reconnaissant un niveau d’anglais (TOIC …) seront peut être inscrites à l’inventaire des certifications de compétences transversales. L’anglais ne figure pas pour l’instant sur le projet de socle de complétences. Donc, nous ne savons pas encore dans quelle mesure des formations à l’anglais seront éligibles au CPF. Dans le cas contraire, il restera le financement par l’employeur au titre du plan de formation.

Nicolas Il y a 2 années

Bonjour.
Je suis inscrit au pole emploie, j’ai monté mon dossier DIF Portable fin 2014 et je devais avoir une aide supplémentaire, l’AIF dif pour passer quelques CACES. J’ai cumulé 120h. Mais Pole emploi et l’OPACA ont refusés de traiter mon dossier au motif que le CPF arrivait.
Aujourd’hui je me retrouve le bec dans l’eau car les CACES ne sont plus dans les liste de formation autorisées par le CPF.
Pole emploi n’a pas de réfèrent CPF les OPCA idem…. Je me suis même rendu compte que j’en savais plus que mon conseiller pole emploi. En gros encore une mesure lancée et au salariés ou demandeurs d’emplois de ce débrouiller.
A moi de prendre mon mal en patience et depuis 1 mois déjà 6 employeurs qui on préférés embaucher quelqu’un qui possédait ces fameux CACES.
Le DIF est mort vive le CPF. mais quelle blague …

Répondre

    alain Il y a 2 années

    C’est faux le CPF fais également les formations CACES, si c est le contraire faite vous le écrire par pole emploi…et a partir de là vous pourrez vous prononcé.

    Pour un complément de formation au CACES avec une AIF pole emploi ne vous le fera pas !

    Mathilde Bourdat

    Mathilde Bourdat Il y a 2 années

    @Alain Je ne vois pas à propos de quoi vous écrivez « c’est faux » ? Le CACES fera effectivement selon toute probabilité des formations éligibles au CPF via l’inventaire des certifications de compétences transversales.

    alain Il y a 2 années

    Non je n’ai pas dit que le CPF ne fera pas les CACES ! au contraire , ma réponse étais a un message ou le demandeur d’emploi avais cette infos de la part du POLE EMPLOI…

    Mathilde Bourdat

    Mathilde Bourdat Il y a 2 années

    @Nicolas Le CACES sera sans doute éligible au CPF, car il sera très probablement inscrit à l’inventaire des certifications de compétences transversales. Malheureusement, celui-ci n’est pas encore publié, donc effectivement vous vous trouvez dans un « entre deux ». En créant votre compte sur http://www.moncompteformation.gouv.fr/, vous pourrez être informé « en tant réel » des formations accessibles via le CPF, et aussi informer votre conseiller Pôle Emploi …

    Nicolas Il y a 2 années

    Bonjour à tous
    C’est vrai!!
    Les caces ne sont pas inscrit dans les formations éligible car ils ne sont pas inscrit au répertoire des formation conventionnés .De plus l’AIF dif permettait un abondement du financement DIF pour les caces (j’ai le papier sous les yeux). Aujourd’hui AIF cpf n’existe pas encore (il faut bien différencier l’AIF, de l’AIFdif et maintenant d’un hypothétique AIFcpf). Donc Alain je ne sais pas ou vous avez eu vos renseignements mais moi j’ai pu constater ça en créant mon compte formation, en effectuant plusieurs rendez-vous avec pôle emploie et en ayant mon dossier 2014 sous les yeux. Donc comme je le disais et le précise Mathilde. A moi de prendre mon mal en patience en attendant que ces listes soient mise à jour. Et encore, aujourd’hui personne ne peut être sur que ces formations en feront partie et sous combien de temps à moins d’être dans le secret des dieux.

jean-louis Il y a 2 années

bonjour, avec le changement de DIF á CPF j’ai eu un problème, l’histoire c’es un peu longue mais je vais la synthétiser.
– En faite en Nov 2014 j’ai demandé une formation par lettre et mon RH a fait l’accuse de réception, Un des PDG ma confirmé son accord.verbal, puis le RH n’a rien dit pour quelques semaines j;ai repris contact et il mon dit que ma formation été en Stand-by. .
– Ma formation commence a la fin de Janvier 2015, mais l’autre PDG ma dit q;il doit refuser ma demande, mais 7 semaines après ma demande initial et je sais L’employeur doit notifier sa réponse dans un délai de 30 jours. L’absence de réponse de l’employeur vaut acceptation,

+ Puisse je faire quelque chose pour faire valider ma demande???? car ma demande inclue 35h de DIF et il existe plus, et le PDG ma dit quíl m’acceptera pas ma formation ou au pire pas celle que j’avais choisi.

auriez vous une conseille ? jái la lettre de ma Demande de Formation signé, même des emails ou jai relancé le sujet a la RH, je ne veux pas perdre ma opportunité de formation.merci bien

Répondre

    alain Il y a 2 années

    Je suis un organisme de formation
    Déjà il n y a pas a pas de différence entre le DIF ET CPF c est pareil. Il s applique pareil
    et il a les même droit.
    Si le RH vous a confirmera par écrit son accord pour votre DIF ce denier s applique et vous pouvez faire votre formation, si le PDG refuse montré lui la lettre de son RH.
    .

    jean-louis Il y a 2 années

    Bonjour (alain)

    Ma demande de formation est valide car la société n’a pas répondu dans les 30 jours. Maintenant le PDG ne veux pas que je fasse la formation, y a t il un moyen pour lui montrer qu’il a tord?

    alain Il y a 2 années

    oui il faut le renvoyer vers son RH tout simplement !!!!
    C’est lui qui a valider la formation envers vous DONC !!!

    Mathilde Bourdat

    Mathilde Bourdat Il y a 2 années

    @Alain Pour un CPF mobilisé sur le temps de travail, le délai de réponse de l’employeur est effectivement de 30 jours. Mais comme le CPF est mobilisable depuis le 2 janvier, ce délai de 30 jours ne peut pas être écoulée ? Et pour ce qui est du DIF, il ne peut plus être mobilisé en 2015 car il n’existe plus.

    alain Il y a 2 années

    votre réponse ;; Et pour ce qui est du DIF, il ne peut plus être mobilisé en 2015 car il n’existe plus.

    Cela veut dire quoi n existe plus ?

    Le DIF et remplacé par le CPF mais on l utilise pareil non ?

    Mathilde Bourdat

    Mathilde Bourdat Il y a 2 années

    @Alain Les heures de DIF acquises au 31/12/2015 ne sont pas perdues. Mais elles ne peuvent plus être utilisées pour le DIF, puisque ce dispositif est supprimé. Elles peuvent être mobilisées pour le CPF. Or ces deux dispositifs sont très différents. En particulier, les formations éligibles au titre du CPF sont plus restrictives que celles qui étaient éligibles au titre du DIF.

    alain Il y a 2 années

    ok Ya t-il un document complet a ce sujet là ?

    Mathilde Bourdat

    Mathilde Bourdat Il y a 2 années

    @Alain D’abord les ANI et la loi de mars 2014, qui suppriment le DIF et créent le CPF, et précisent les conditions de mobilisation du CPF. Puis, les décrets précisant les modalités de mobilisation du CPF. Et enfin les listes de formation éligibles au CPF : liste interprofessionnelle, liste de branche, listes de régions, socle de compétences, inventaire … Toutes ces listes ne sont pas parues. La liste interprofessionnelle est en ligne sur le site du FPSPP. Pour se tenir informé au fur et à mesure de la publication des listes, le mieux est de se loguer sur moncompteformation.gouv.fr

    ALAIN Il y a 2 années

    Merci pour votre réponse !

    Mathilde Bourdat

    Mathilde Bourdat Il y a 2 années

    @Jean-Louis Vous avez fait votre demande de DIF en novembre. Votre employeur disposait d’un délai de 30 jours pour répondre. Vous n’avez pas eu de réponse écrite. Cependant, une fois le délai de 30 jours échu, votre demande était de fait acceptée. Donc cette demande de DIF a été de fait acceptée alors que le DIF existait encore, en 2014. Pour inciter votre employeur à vous donner effectivement accès à cette formation, vous pouvez lui indiquer que plusieurs OPCA continuent à prendre en charge en 2015 des DIF demandés en 2014.

FAIDER Il y a 2 années

Je suis délèguèe du personnel tous les nouveaux article en rapport avec le travail m interesse merci.

Répondre
    Mathilde Bourdat

    Mathilde Bourdat Il y a 2 années

    @Faider Merci de votre intérêt ! Nous reparlerons certainement de la réforme de la formation en janvier …

Francois P Il y a 2 années

J’ai également été lire d’autres articles récemment concernant le CPF, pour résumé, c’est une sacré régression auquel on va assister :
– Le refus de DIF par l’employeur sera beaucoup plus facile qu’avant (et il pourra le refuser pendant encore plus longtemps).
– L’employeur pourra vous forcer à pomper sur votre compteur CPF pour une formation qui ne vous intéresse absolument pas (si l’employeur souhaite vous pousser malgré vous à une réorientation interne par exemple).
Déjà que j’avais du mal à obtenir des formations jusqu’ici, à partir de 2015, va être mission impossible….

Dommage !!!

Répondre
    Mathilde Bourdat

    Mathilde Bourdat Il y a 2 années

    @François P Il me semble que l’on peut avoir une lecture un peu moins pessimiste du CPF:
    – L’employeur peut refuser une formation au titre du CPF, mais seulement si elle se déroule sur temps de travail. Le salarié qui souhaite cependant réaliser sa formation sur temps de travail peut toujours le faire dans le cadre du CIF, pour lequel le refus de l’employeur, ou le report de la demande, est encadré.
    – Le CPF relève de l’initiative du salarié, on ne voit pas comment l’employeur pourrait le « forcer » à le mobiliser. De toute manière ce n’est pas un compteur qui se vide lorsqu’on prend des heures : au contraire, plus le salarié mobilise son compteur, plus il se rechargera en heures – et donc, au final, plus le salarié aura bénéficié d’heures de formation.

Fabien Il y a 2 années

Je n’ai absolument rien compris à cet article, c’est purement inintelligente.
Ce qui intéresse les gens est de savoir qui payer : la formation, mais aussi parfois l’hotel, les déplacements, les repas, etc…
Toute ces jérémiades sur les arcanes du fonctionnements internes… cela n’intéresse pas grande monde !
Dans mon cas, j’ai cumulé 120H de DIF, ma formation à été payé par ma boite, mais l’hotel, le TGV, les repas soit 500€ ont été payé par ma boite. Ce que j’ai retenu du DIF, il est innaccessible, sauf sous forme de récompense de l’employeur.
Maintenant, la vrai question pour le CPF est donc : qui vas payer TOUS les frais liés à la formation ?
Sans ma boite, jamais je n’aurais put payer 500€

Répondre
    Mathilde Bourdat

    Mathilde Bourdat Il y a 2 années

    @Fabien
    Dans le cas du DIF : si votre employeur accepte la demande de formation, il est dans l’obligation de prendre en charge les coûts pédagogiques et les frais relatifs à la formation. Ainsi que le salaire correspondant au temps passé en formation si la formation a lieu sur le temps de travail, et l’allocation formation (1/2 salaire net) pour les heures se déroulant en dehors du temps de travail.
    Dans le cas du CPF: la formation sera également financée, en premier lieu par l’opca (l’organisme auquel l’entreprise verse obligatoirement une contribution pour la formation). L’employeur paiera les coûts salariaux pour la formation se déroulant au titre du CPF sur le temps de travail. Mais l’employeur ne sera pas obligé de compléter la partie des coûts (inscription, frais annexes ..) qui ne seraient pas pris en charge par l’opca.

fred Gina Il y a 2 années

Bonjour,
En même, est-ce que les politiques de tarifs de certains organismes de formation n’ont pas eux aussi tué le dispositif? Lorsque vous demandez un devis comme particulier, les tarifs oscillent de 7 à 30 € de l’h.
Dès que vous cochez la case DIF ou Entreprise, ils explosent.
Dans mon exemple, le tarif horaire passe de 7€ / h à 40 €/h par participant.
Ceci pour un cours collectif, même pas individuel. Et financé par un état qui n’a plus de moyens. (Et par les impôts des entreprises)
Pas étonnant qu’on ferme le robinet…

Répondre

Jeannot cynthia Il y a 2 années

Merci pour ce super blog !

Répondre

sefran Il y a 2 années

pris dans un OPCA http://www.uniformation.fr/Salaries/Dispositifs-de-formation/DIF

Le DIF cesse d’exister au 31 décembre 2014.

«Le compte personnel de formation (CPF) prend le relais : chaque personne dispose dès son entrée sur le marché du travail et jusqu’à sa retraite d’un CPF. Elle acquiert 24 heures par an à temps complet jusqu’à 120 heures puis 12 heures par an dans la limite de 150 heures.
Les heures acquises au titre du DIF par les salariés ne disparaissent pas. Elles pourront être mobilisées pour suivre une formation dans le cadre du Compte personnel de formation et pourront être cumulées avec les heures CPF jusqu’à un plafond de 150 heures, et ce avant le 1er janvier 2021.»

Je pense que votre interprétation des faits et de la loi avec ses décrets d’application est toute personnelle et erronée.
Le constat du DIF à montré la responsabilité des employeurs dans l’échec du processus.
Vous omettez de préciser que les syndicats d’employeurs sont signataires des accords comme les syndicats de salariés.
C’est d’ailleurs les améliorations techniques sur la formation des syndicats qui ont été prises en compte sur cet accord avec le financement vu par le MEDEF divisé par deux et la protestation de la CGPME avec un financement augmenté de 10%. Financement qui devrait aboutir au même constat d’échec sur la formation.

Causes qui sont identifiées dans les OPACIF :

– L’incapacité de la majorité des employeurs à qualifier le besoin réel de formation d’où la création du Conseil en Évolution Professionnelle.

– L’incapacité de la majorité des employeurs à gérer les parcours de formation pour l’employabilité du salarié d’où la création du Compte Personnel de Formation.

– L’incapacité de la majorité des employeurs à valoriser équitablement les capacités des salariés d’où l’obligation de certification professionnelle avec une sanction possible devant les prudhommes.

Cordialement

Sefran geek cadre informatique, formateur et mandaté dans un OPCA.

Répondre

    sefran Il y a 2 années

    Petit complément d’information pris sur
    http://www.emploi.gouv.fr/dispositif/compte-personnel-formation-cpf
    Compte personnel de formation (CPF)
    Un droit universel d’évolution professionnelle attaché à la personne tout au long de la vie active jusqu’a la retraite

    Le compte personnel de formation est une nouvelle modalité d’accès à la formation créée par la loi relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale. Il a pour ambition d’accroître le niveau de qualification de chacun et de sécuriser le parcours professionnel.

    Mathilde Bourdat

    Mathilde Bourdat Il y a 2 années

    @sefran Je ne comprends pas votre remarque. L’information fournie par Uniforrmation est évidemment juste. Le billet sur lequel vous positionnez votre remarque est bien antérieur à la loi de mars 14, et n’interprète donc ni la loi ni ses décrets.

Mathilde Bourdat

Mathilde Il y a 3 années

@Emmanuel Les heures de DIF sur les compteurs au 31/12/2014 seront reversées dans le compteur CPF.

Répondre

    Alain Il y a 2 années

    Ta réponse Mathilde….? c ‘est écrit ou tu la lu que les heures du DIF serons versés AU CPF ???

    Alain Il y a 2 années

    Ta réponse Mathilde….? c ‘est écrit ou que les heures du DIF serons versés AU CPF ???

    Mathilde Bourdat

    Mathilde Bourdat Il y a 2 années

    @Alain Pour le « reversement » des heures de DIF au CPF. Le principe est posé par l’ANI et par la loi. Projet de décret sur les modalités d’alimentation, de mobilisation et d’articulation avec le DIF (19/06/93) :
    “Les employeurs doivent informer, avant le 31/01.15, chaque salarié par écrit du nombre total d’heures acquises et non utilisées au titre du dif au 31 12 14”. “Lorsque une personne suit une formation dans le cadre de son CPF, les heures acquises et non utilisées au titre du DIF sont mobilisées en premier lieu”, “ces heures pouvant être complétées par les heures inscrites sur le CPF de l’intéressé dans la limite d’un plafond total de 150 h.
    Ces heures de formation sont prises en charge par les financements affectés au CPF et peuvent être abondées dans les conditions prévues par L 6323-5”.

    alain Il y a 2 années

    Ok ,merci pour la réponse.
    Mais la personnes qui part de l’entreprise, ou licencier ou rupture Conv, qui a son DIF si ce dernier ne l’utilise pas avant le31 01 2015 que devienne ces heures?
    merci

    Mathilde Bourdat

    Mathilde Bourdat Il y a 2 années

    @Alain Pardon pour le retard dans la réponse, l’été est passé entre temps … A son départ de l’entreprise, le salarié voit son solde de crédit d’heures DIF inscrit sur son certificat de travail. Ce crédit d’heures sera mobilisable au titre du CPF dès le 1/01/2015.

    jerome Il y a 2 années

    Bonjour Emmanuel,

    Première choses créer votre compte sur moncomptepersonneldeformation.gouv.fr,munissez vous de votre numéro de sécurite sociale et de votre attestation de droit au DIF,que doit vous remettre votre employeur avant le 31 janvier 2015.

    Avec ces éléments créer votre compte et renseigner vos heures DIF peut être 120 heures et vous vous apercevrez que vous avez deux compteurs sur votre compte,un compteur DIF reprenant vos heures DIF au 31/12/14 et un compteur CPF à 0 h, normal celui s’incrementera à partir du 1 er janvier 2016 de 24 heures, avec un compteur bloquer à 150 heures; Vous pouvez utiliser dès à présent vos heures de DIF.

    Pour les personnes comme Alain en licenciement, les heures DIF ne sont pas perdues d’ailleurs c’est exactement pareil créer votre compte, la variante est qu’ Alain si il est demandeur d ’emploi ou licencié économique devra se rapprocher d’un CEP du Pole emploi qui l’aidera dans la construction de son projet et de son financement . Cordialement

    emmanuell Il y a 2 années

    Je vous remercie pour le suivi et la mise à jour des informations concernant ma demande !

    Et meilleurs vœux à tous pour 2015 !

    Mathilde Bourdat

    Mathilde Bourdat Il y a 2 années

    @Emmanuelle merci de votre réponse, et très belle année à vous également !

Emmanuel Il y a 3 années

Que deviendront les heures de DIF non utilisées ?
Transférées sur le compte CPF ou perdues ?

Répondre

master en relations internationales Il y a 3 années

L’essentiel est de trouver un moyen pour financer sa formation.

Répondre

Nicolas Fourmont Il y a 3 années

Bonsoir,

Super titre pour l’article, j’aurais peut être remplacé le point d’interrogation par un point d’exclamation. 🙂

Contrairement à Mathilde Bourdat, je pense que le CPF est dans la droite ligne du DIF, les nouvelles orientations venant renforcer l’existant…
… Si ce n’est que le CPF sera vraisemblablement le cheval de Troie d’un Etat qui recherche à trouver des financements pour ses chômeurs.

Sur la question, je vous invite à lire sur le DIF:
http://www.miroirsocial.com/actualite/8293/le-dif-est-mort-vive-le-compte-personnel-de-formation

et sur la question des financements de la formation « détournés » par l’Etat :
http://www.miroirsocial.com/actualite/9155/compte-personnel-de-formation-opa-sur-les-fonds-de-la-formation

Bonne soirée.
Nicolas Fourmont.

Répondre

BTS tourisme Il y a 3 années

Salut, je me demande si le CPF pourra vraiment être idéal plus que le DIF. Attendons de voir!

Répondre

Nicolas F Il y a 3 années

Merci pour cet article pour le moins complet. Je reste encore septique quant à ce CPF et ses vertus réelles.
Comme le dit Thierry, est-ce vraiment avec cette réforme que nous allons proposer une alternative à des jeunes non formés ?
La raison pour laquelle ils ne ce sont pas formés avant est me semble t-il à trouver en amont, et donc dans le système scolaire lui même.
Bref, nous verrons bien ce que cette réforme apportera et je ne manquerais pas de revenir ici pour m’en informer, j’en suis certain !

Répondre

Thierry Il y a 3 années

J’y vois surtout une dérive pour mettre un pansement sur l’échec de l’éducation nationnale et de priver de formation les personnes qui ont besoin de formations courtes (informatiques, lois comptables, sst..). Il faut dissocier l’évolution du salarié dans la formation et la lutte contre l’illettrisme.
Encore une fois, les petites entreprises n’auront pas le loisir de bénéficier de la formation continue tout au long de la vie…
Il reste à voir si ce sera efficace!

Répondre

Camille Il y a 3 années

Merci pour cet article éclairant : nous allons nous plonger là-dedans du coup 🙂

Répondre

Dimitri Il y a 3 années

Salut,
Je trouve cela très bien, pas mal de travailleurs individuels et des jeunes en quêtes de de travail attendent ce genre de réforme depuis longtemps.

Répondre