Mobile Learning : définition et exemple d’usage

    Par le 1 avril 2013

    A l’heure où le huitième Mobile World Congress a fermé ses portes le mois dernier à Barcelone avec près de 63000 visiteurs et 1500 exposants, et où l’on compte plus de 3,2 milliards d’abonnés de téléphones portables dans le monde et des connections Internet via mobiles qui se démultiplient, l’UNESCO vient de publier un nouveau rapport sur les principes directeurs de l’apprentissage mobile visant à mieux comprendre en quoi consiste l’apprentissage mobile et comment tirer parti de ses avantages exceptionnels pour promouvoir l’Education pour tous.

    C’est l’occasion de nous donner quelques repères dans le monde passionnant du mobile learning et de visualiser une vidéo d’utilisation des technologies mobiles dans le cadre d’une expérience menée aux Etats-Unis.

    mobile-learning

    Définition du Mobile Learning

    D’abord, tentons de partager une définition commune car aux détours des conversations avec nos clients, nous constatons que la définition du mobile learning n’est pas la même pour tous !

    Selon Wikipédia, il s’agit de tout type d’apprentissage quand l’apprenant n’est pas à un endroit fixe et prédéterminé ou bien quand l’apprenant utilise les avantages des technologies mobiles. Le mobile learning associe ainsi la notion de « portabilité » de la formation, accessible depuis un appareil mobile.

    Malgré la diversité des appareils actuellement disponibles sur le marché et leur constante évolution, on distingue tout de même plusieurs technologies mobiles majeures : les téléphones portables, les tablettes tactiles, les lecteurs numériques, les baladeurs et les consoles de jeu manuelles. L’UNESCO a également adopté une définition large des appareils portables,  « reconnaissant simplement qu’ils sont numériques, facile à transporter, d’usage plus individuel qu’institutionnel, permettent d’accéder à Internet, sont équipés d’applications multimédias et peuvent effectuer un grand nombre de tâches, notamment en matière de communication. »

    Dans une logique d’acquisition de savoir tout au long de la vie, l’apprentissage revêt alors grâce aux technologies mobiles des formes diverses et variées :

    • L’apprentissage formel par l’accès à des ressources de formation : modules e-learning, vidéos, podcasts, livres, articles, etc… La notion de se former n’importe quand, n’importe où et quand je le souhaite prend cette fois-ci toutes ces dimensions grâce aux technologies mobiles.
    • L’apprentissage informel où les technologies mobiles jouent un rôle d’accélérateur et de catalyseur pour se connecter à d’autres personnes, créer du contenu, développer des communautés de pratiques… aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur d’une salle de formation.

    Exemple d’usage de Mobile Learning (vidéo en anglais)

    Pour formaliser l’usage des technologies mobiles, voici une courte vidéo sur une expérience menée aux Etats-Unis qui modifie profondément l’approche pédagogique des professeurs et l’implication des participants grâce à l’usage des technologies numériques…

    Pour en savoir plus :

    Définition wikipédia du Mobile Learning

    Les TIC dans l’éducation

     

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Olivier formateurduweb Il y a 4 années

    Bonjour,

    Très intéressant Patrick votre article.

    Effectivement je pense aussi que le système éducatif et de formation peut compter sur cette modalité pédagogique à la fois flexible et accessible par tous dans un environnement d’apprentissage adapté.

    Je compléterais cet article par une ressource que j’avais rédigé dans le cadre des rencontres bretonnes TICE et du Elearning : Le Mobile Learning un apprentissage nomade

    http://www.formateurduweb.fr/le-mobile-learning-un-apprentissage-nomade/

    Bonne journée
    Olivier

    Répondre

    Arnauld de Nadaillac Il y a 4 années

    Très intéressant mais Cisco aurait pu intégrer un exemple concret d’apprentissage (math, histoire, anglais,…) permettant de voir concrètement comment se fait le maillage travail individuel – de groupe – apport technologie pour découvrir, apprendre, s’exercer et être évalué. Next vidéo sans doute ! Merci Mathilde

    Répondre

    Gaëlle MENIN Il y a 4 années

    Waouh ! je rêve d’une école comme celle-ci pour ma fille ! Ce n’est plus le savoir qui est au centre, mais la façon d’appréhender le savoir, de le réinjecter dans un projet, commun qui plus est. Et quel bonheur de voir ces visages d’enfant : on y lit le bonheur d’apprendre, de construire, de partager. Est-ce qu’il existe des expériences similaires en France ?

    Répondre