L’apprentissage informel

Par Patrick Galiano le 4 février 2013

Entre formel et informel, ma formation balance…  Bien que l’apprentissage informel soit largement évoqué dans notre profession et suscite aujourd’hui de nombreux échanges, sa définition et ses contours peuvent paraître encore flous. En fait, plusieurs recherches montrent que 10% de notre apprentissage se fait de manière formelle, c’est-à-dire avec un programme/curriculum défini contrôlé par un formateur (formal learning). 20% par le biais d’échanges, de conversations et le développement de son réseau qui permet ainsi de connaitre la bonne personne au bon moment pour poser la bonne question (social learning). 70% de notre apprentissage se concrétise à travers l’expérience et nos activités au quotidien (informal learning).

Autrement dit, 90% de notre apprentissage se fait de manière informelle. Arrêtons-nous quelques instants pour mieux le définir et illustrer également comment l’usage de nouvelles technologies occupe une place importante dans son développement.

Si on définit l’apprentissage formel comme étant intentionnel, structuré et organisé, suivant un programme/curriculum défini ; à l’opposé, on peut définir l’apprentissage informel  comme étant non-intentionnel, non-structuré, non-organisé et sans curriculum déterminé.

Pour aller plus loin dans cette définition, 5 critères ont été définis par des chercheurs (Colley, Hodkinson and Malcom, 2003 ; Wihak, et al., 2008) pour caractériser l’apprentissage informel :

Process

D’un point de vue Process, on se pose la question : qui contrôle et dispense l’apprentissage ? Dans une approche formelle, l’apprentissage est contrôlé et défini par un formateur, qui peut également déterminer si l’apprenant a atteint ses objectifs fixés. En contexte informel, c’est bien l’apprenant qui fixe ses objectifs et ses critères, et détermine si son apprentissage a été atteint. La notion d’individualisation prend ici tout son sens et elle est d’ailleurs très justement mise en avant comme un bénéfice majeur de dispositifs blended étendus qui permet ainsi à l’apprenant d’individualiser sa formation selon sa propre manière d’apprendre et ses propres objectifs.

Localisation

Sur le plan de la localisation, l’apprentissage informel a lieu n’importe où, à n’importe quel moment, et non plus seulement dans une salle de formation. On comprend ici pourquoi l’informal learning est très souvent associé et développé par l’usage de supports variés et mobiles (tablettes, mobiles).

Objectif

Si on raisonne objectif, l’objectif premier de l’apprentissage formel est bien sûr de transmettre un savoir, savoir-faire ou savoir-être, alors que dans une approche informelle, l’apprentissage peut être « accidentel » ; Chercher une précision sur une réforme réglementaire disponible sur une rubrique de l’intranet de l’entreprise peut amener  à découvrir également d’autres thématiques qui n’étaient pas son objectif premier, de parcourir un wiki ou blog sur les bons usages de cette réforme, voire de « chatter » avec des spécialistes, ou de visionner une vidéo sur le sujet.

Contenu

D’un point de vue contenu, l’apprentissage informel est plus souvent à usage court terme, avec un impact immédiat sur la performance, alors que l’apprentissage formel a tendance à travailler sur le moyen ou long terme. Par exemple, l’usage de forums, réseaux sociaux d’entreprise, communautés de pratiques facilitent grandement la recherche d’information et de partage pour résoudre un problème concret immédiatement.

Prise de conscience

Enfin, la prise de conscience de l’acte d’apprentissage pour le participant est bien sûr élevée dans le cadre de l’apprentissage formel, ce qui n’est pas nécessairement le cas avec l’informel. Autrement dit, on ne se rend pas obligatoirement compte qu’on apprend de manière informelle :-) !

informal learning

Pour illustrer les différentes formes d’apprentissage informel, voici une infographie réalisée par Jay Cross, fervent adepte d’informal learning et auteur d’un livre qui fait référence sur ce sujet*.

 

L’usage de la technologie est sans aucun doute un catalyseur pour le développement et la capitalisation de l’apprentissage informel grâce à ses capacités de stockage, d’indexation, de disponibilité des informations et formation, de rapidité d’accès et de diffusion et d’échanges. L’ usage des outils collaboratifs et médias sociaux devient un vecteur de développement de l’informel, qui impacte fortement la manière de dispenser la formation et les rôles que jouent à présent le formateur.

Formel et informel se mêle régulièrement dans tout processus d’apprentissage. Saisir chaque opportunité informelle pour apprendre, capitaliser et échanger est une source de développement formelle prometteuse!

Pour en savoir plus :

Infographie : source Flickr
* Cross, Jay. (2006) – Informal Learning: Rediscovering the Natural Pathways that Inspire Innovation and Performance
Colley, Hodkinson, Malcom (2003) – Understanding Informality and Formality in learning
Carliner, Saul (2012) – Informal Learning Basics
Wikipédia : Informal learning

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Desrosiers thomas Il y a 2 années (12h30)

Merci patrick ! finalement la vraie question reste de savoir comment formaliser l'apprentissage informel :-) C'est à ce prix que l'on pourra en mesurer son impact :-)

Répondre
    Patrick Galiano

    Patrick Galiano Il y a 2 années (00h07)

    @Thomas La mesure de l'impact de la formation est une grande question en effet... apprentissage informel ou formel d'ailleurs :-)!

Françoise lemaire Il y a 2 années (07h18)

Merci d'aborder franchement ce sujet. Pourquoi avancerque l'apprentissage formel vise le long terme au contraire de l'apprentissage informel, ce qui suggère une valeur ++pour le 1er? Pourquoi ne pas considérer que l'apprentissage est inhérent à l'activité et existe des que transformation de la conception sans qu'il soit toujours explicité ?
Les apprentissages en faisant, en imitant et pas seulement en échangeant verbalement ou au travers d'outils numériques, qu'ils soient formels ou pas,sont tt aussi efficaces que d'autres plus conventionnels, selon que leur impact transforme + ou - la personne, peu importe la modalité!! À l'occasion je vs recommande "apprentissages professionnels informels" de P.Carre and co. Lire la suite

Répondre
    Patrick Galiano

    Patrick Galiano Il y a 2 années (00h05)

    @Françoise Merci Françoise pour votre commentaire et pour l'excellent ouvrage :-). L'exemple de l'usage d'apprentissage informel sur le court terme faisait surtout référence à l'usage d'outils collaboratifs pour rechercher des informations et/ou connaissances à usage immédiat par le biais d'échanges avec d'autres sans aucune dévalorisation pour l'un ou l'autre type d'apprentissage,
    bien au contraire. Lire la suite